Forum RP médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Belle et la Bête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: La Belle et la Bête   Ven 12 Fév - 18:29

Les jours d’automne avaient passées et Fana et sa bande était probablement repartis vers Centremonde et ses terres glaciales, grises et mornes. Charles ne s’en souciait gère, mais regrettait quelque peu les discutions qu’il avait pu avoir avec chacune des deux soeurs. Il ne recevrait plus alors que la visite de ses patients jusqu’à leur prochain voyage.
C’était donc bel et bien la routine qui s’était réinstallée sans l’ennuyer pour l’herboriste. Les sorties dès l’aurore, là où la rosée était encore posée sur l’herbe encore verte, pour remplir sa besace d’herbes, de plantes, de racines et de fleurs. Les mises en pots dans sa mansarde. Les herbes séchées au plafond de celle-ci. Les visites des villageois. Les dons. Les tisanes le soir près du foyer.
C’était, oui, bel et bien la routine lorsqu’il sortit ce matin-là. À marcher à l’aide de sa canne de bois massif, à jeter des coups d’oeil au parterre vert, entre les branches des arbres, à la recherche des articles dont il avait besoin, de ceux qui se faisaient plus rares, au cas où, à se pencher dès que son oeil vif repérait quelque chose, couper la verdure de sa serpe affilée, gentiment aller la poser dans sa besace, comme un enfant dans son berceau. Mais pourtant, ce matin-là, emmitouflé entre les pans de sa lourde cape, il se sentait quelque peu nauséeux. Il était vrai que l’air se faisait plus chaud qu’à l’habitude, mais ce n’était pas exactement ça… Un mauvais pressentiment… Sa peau le démangeait et son coeur le serrait. Charles s’arrêta un bref instant, ferma les yeux et tendit l’oreille. Il se ressentait que le vent dans les feuilles, les oiseaux et les insectes. Puis, tout à coup, il fut prit d’un immense tournis qui le fit même perdre pied. Il reprit son équilibre grâce à sa canne: il se sentait encore plus nauséeux que l’instant d’avant. Il en avait même des sueurs froides.
Ce qu’il venait d’entrevoir…
Une bête féroce…
Un cri…
Quelqu’un était en danger…
Et il ne savait pas ni qui ni où ni quand…

… Merde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Belle et la Bête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Cennestre :: Terres de Cennestre :: Montagnes de Feu :: Whyrnam-
Sauter vers: