Forum RP médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sewenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sewenna
Servante
Servante
avatar

Féminin Messages : 1

MessageSujet: Sewenna   Mar 10 Nov - 21:37

Nom : Techniquement, aucun. Sewenna ignore qui est son père, et elle n'a aucune utilité à se trouver un nom.
Prénom : Sewenna
Sexe : Féminin
Race : Demi-Elfe
Date de naissance : Sewenna est née en 888 pour les elfes (807 pour les humains). Elle a donc douze ans.
Magie : Apparemment, aucune.
Relations et famille : Sewenna vit avec sa mère, Merenwen.
Lieu de naissance : Maegenton (Sud-Est de Solace)
Lieu de résidence : Maegenton

Caractère : Sewenna est une jeune fille très discrète, cela s'expliquant sans doute à la fois par un trait de caractère inné – elle est, il est vrai, d'un naturel très timide – que par une vie de servitude dans le château du Seigneur qu'elle sert. Sewenna, comme sa mère, étant responsable de corvées tels que les repas, mais aussi la préparation des tables, le ménage et le service, elle a appris à davantage fermer les lèvres que les ouvrir. Aussi, elle n'ose fréquemment pas ouvrir la bouche à moins qu'on ne lui pose directement une question et tend à rester le plus discrète possible. Par ailleurs, elle préfère ne pas se faire remarquer au sein du château afin de ne pas subir les pourtant incessantes brimades de ceux qui prennent plaisir à la traiter de bâtarde – un titre qu'elle porte doublement, car sa mère n'est pas mariée et qu'elle est de sang mêlé. Néanmoins, entre servants ou en compagnie exclusive de sa mère, la jeune fille est en réalité joyeuse. Elle ne prétend pas que sa position soit louable, cependant elle réalise aussi que le travail au château est sans doute moins pénible que les travaux de beaucoup d'autres elfes à l'extérieur. N'ayant pas eu accès à l'éducation, elle reste d'un caractère juvénile. Très certainement à cause de son milieu de vie, elle est naïve et facilement manipulable : il lui est arrivé de se faire berner assez facilement même par d'autres enfants. Qui plus est, elle est d'un naturel extrêmement généreux, ce qui ne va pas pour arranger les choses, car elle donne facilement don d'elle-même pour aider les autres, rendant la possibilité de se jouer d'elle encore plus grande. D'extérieur, la jeune fille donne donc l'impression de ne pas être très futée... ce qui se révèle généralement n'être pas qu'une impression, mais elle a pour elle d'être également perçue comme polie et charmante. De plus, enfermée entre des remparts, elle n'est pas très courageuse lorsqu'il s'agit de braver l'inconnu et il semble que la vue du sang la terrifie. Peut-être étonnamment, ou peut-être parce qu'elle a toujours vécu à leurs côtés et n'est pas encore très âgée, la jeune fille ne ressent encore aucune haine envers les humains. Il faut dire également qu'elle ignore à quel point le phénomène se répand sur les elfes et les demis en particulier, elle sait simplement que cette discrimination existe au château et elle reporte donc sa rancœur sur des individus en particulier plutôt que sur une race entière.

Connaissances : Comme la jeune fille n'a jamais été éduquée, elle ne connaît que très peu de choses, elle ne sait d'ailleurs ni lire, ni écrire, mais est bien plus versée dans des arts que les hommes classifieraient de féminins, tels la cuisine et la couture, étant particulièrement douée dans ce dernier. Elle adore la musique et aime chanter, et avoue qu'elle aurait plaisir à apprendre à jouer d'un instrument, mais l’accès à ce genre d'éducation dans ses conditions est extrêmement difficile. Une servante comme elle n'a de toute manière pas énormément de loisir, donc elle se contente de coudre dans de vieux tissus que personne ne veut plus. Elle sait également y faire avec beaucoup d'animaux qui logent au château. Bien qu'elle ne sache pas écrire, elle est sans surprise capable de parler le créole elfique aussi bien que la langue humaine. Il serait faux de dire que l'une ou l'autre est sa langue maternelle, car elle a été bercée dans les deux, étant née au milieux des humains habitant les remparts.

Descriptif physique : La jeune fille est d'une taille relativement petite, car elle atteint tout au plus le mètre cinquante-cinq, cependant, cet état de fait ne la dérange pas outre-mesure, car elle est encore, malgré tout, une enfant et elle sait qu'elle prendra sans doute quelques centimètres en grandissant. Elle possède de longs cheveux bleus qu'elle coiffe souvent en tresses ou à l'aide de chignons avec l'aide de sa mère, assortis de rubans de couleur bleutés, bien qu'un peu ternes et datant sûrement maintenant de plusieurs dizaine d'années – se procurer des tissus de qualité étant quelque peu difficile-. Pratiquement toujours attachés, ses cheveux dévoilent donc ses oreilles courtes mais pointues communes aux demi-elfes. Son visage est également éclairé et égayé de deux grands yeux bleus ciel, rarement plissés ou fermés, reflétant toute l'innocence de la demoiselle, et ses pommettes rondes et légèrement rosées. La jeune fille est également plutôt maigrelette, dû à son régime alimentaire constitué de légumes et de pain en majorité, et sa poitrine n'a commencé à se développer que lentement. Comme elle passe la plupart de son temps en intérieur, sa peau est plutôt pâle. Au niveau vestimentaire, elle porte les vêtements que l'on veut bien lui fournir, des robes qui s'apparentent donc à de simples robes paysannes, grises et ternes, rehaussées de tablier usés par le temps, et elle se balade selon le temps pieds nus ou avec de simples chaussons de tissus. Le seul apparat qui lui est permit est un collier fait d'un simple pendentif taillé dans un bois commun et noué autour de son cou d'un simple fil. Il s'agit d'un pendentif représentant le signe de l'infini, un symbole de la déesse Destiné qu'elle aime à garder sur elle afin d'avoir l'impression qu'elle veille toujours sur sa vie.

Histoire succincte :
Il y a peu à raconter sur la vie de Sewenna, car il est vrai, après tout, qu'elle n'a vécu que douze ans. Qui plus est, elle est née d'une mère célibataire, elfe, d'un père qu'elle ne connaît pas et dont sa mère ne veut rien lui dire... Car qui voudrait connaître l'identité d'un dépravé, d'un violeur, l'histoire d'un abus ? Et ce même s'il semble évident pour tous que le coupable et l'un des humains habitant le château...Néanmoins la naissance de Sewenna n'a jamais été perçu par sa mère comme un événement malheureux, bien au contraire, sa fille lui adoucit généralement la vie. Passant le plus clair de son temps au château, elle n'est généralement pas malheureuse pour autant, même si les insultes de 'bâtarde' à son égard l'attriste toujours. Seules quelques personnes au château prennent sa défense ou évitent ce genre d’interpellations, sa mère évidemment, mais également le Seigneur même, le Seigneur Grimnes. Par ailleurs, si Grimnes a la réputation d'être extrêmement cruel, il ne l'a encore que peu montré devant la jeune fille et il semble qu'il soit plus doux avec elle qu'avec d'autres servants. Cependant les regards qu'ils lui envoient depuis son douzième anniversaire inquiètent un peu la jeune fille : il semble l'observer consciencieusement, pris dans des pensées insondables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sewenna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Cennestre :: Préambule :: Personnages :: Validés-
Sauter vers: