Forum RP médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reconnaissance tardive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 18 Nov - 19:13

Elle l'écouta, patiemment, puis ne sut comment réagir lorsqu'il fit remarquer que c'était sa tutrice qui lui avait appris l'herboristerie. S'il disait qu'il avait appris tout jeune, c'est qu'il avait dû perdre ses parents très tôt également. Elle ne jugea pas utile de le lui en demander davantage : cela ne pouvait que remuer le couteau dans la plaie. Elle ne sut pas réellement si elle devait pousser les questions sur cette femme non plus, car il semblait qu'il parlait d'elle au passé. Elle devait donc être décédée, à présent. Elle se contenta donc de faire remarquer.

''C'est bien que ça se soit passé ainsi. Les campagnes n'ont pas souvent des herboristes pour prendre soin des habitants.''

Elle l'observa commencer sa préparation, soupira intérieurement. Elle avait dit ne pas vouloir le déranger plus que ça, non ? Elle comprenait sa logique, les ingrédients, techniquement, étaient tous issus de la forêt, sans doute en abondance si l'on daignait se pencher pour les cueillir et si l'on y connaissait un tant soit peu quelque chose, mais il devait les sélectionner, les laver, les faire bouillir... Elle déclara donc doucement.

''Je sais, mais vous devez tout de même vous occuper de les travailler. Mais si vous aviez l'intention de les préparer pour vous, alors...'' Elle sembla hésita, continua. ''j'accepte volontiers.''

Elle se surprenait à apprécier cette visite. Elle n'offrait que peu de visites de courtoisie de ce genre... Elle reprit, lentement.

''On vient souvent vous demander vos services ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 18 Nov - 20:41

Le demi-elfe ne put qu'opiner du chef comme simple réponse. Elle disait vrai, tout simplement, et il ne voyait rien à y ajouter, si ce n'est qu'une remarque à propos du Cercle qui faisait tout pour les retirer des campagnes. Mais comme cela n'était qu'un sujet houleux, il se garda de tout commentaire pour le moment, continuant de préparer ses feuilles et ses fleurs, les poser délicatement dans deux tasses de poterie grossières, jamais travaillées. Il perdit son regard dans la danse des flammes de sa cheminée, tout de même à l'écoute de la jeune fille, attendant patiemment que l'eau qu'il avait mis à chauffer dans une marmite de fer cabossée ne commence à faire des bouillons. Il semblait bien ne plus faire attention à elle, mais il finit bien par ouvrir la bouche, parler de sa voix grave, rauque, virile.

"Ça dépend." Un temps. "Ça dépend des saisons, des moissons, des naissances..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 19 Nov - 16:32

Puisqu'il ne parla pas, elle n'osa pas tellement l'interrompre non plus dans son... travail; Elle se contenta donc de l'observer paisiblement, attendant patiemment une réponse : d'autant plus que si la réponse n'était pas sans intérêt, elle avait davantage posé la question pour nourrir la conversation que parce qu'elle était réellement curieuse de la probable réponse. Une fois qu'il eut parlé, cependant, elle ouvrit la bouche et déclara doucement.

''Je ne vois pas bien ce que les naissances font là-dedans. D'ailleurs je ne vois pas bien pourquoi les saisons influent non plus.''

Il y avait-il plus de malades lors de saisons plus froides ? S'occupait-il réellement des naissances ? Généralement, des sages-femmes étaient là pour s'en occuper, ou les femmes qui avaient déjà donné naissance auparavant se portaient comme telles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 19 Nov - 17:17

Il ne prit pas la peine de réfléchir à ses réponses. Elles se trouvaient tout à fait logiques à son sens, d'autant plus qu'il avait l'expérience du terrain. Il le voyait, sa clientèle, affluer autour des saisons, de la population grandissante ou décroissante, des maladies liées aux mauvaises récoltes et ainsi de suite.

"Eh ben, c'est que plus qu'y'a du monde, plus qu'y'a du monde qui peuvent venir me voir. Les marmots aussi ça choppe tout et rien. Pour c'qui est des saisons, ça vient aussi un peu a'c les moissons. Si la température est rude, ça nourrit mal le village, et après ça vient m'voir avec des mals. À cause du froid aussi."

La pauvre fille avait bien de la chance de comprendre le parlé étrange du campagnard qui n'avait eu aucune éducation si ce n'était que celle que lui avait donnée sa tutrice à propos de la vie et de l'herboristerie, principalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 19 Nov - 17:49

Elle hocha la tête, acquiesça simplement.

''Oui. Dans cette perspective, ça me semble plus logique. Pendant un moment j'ai cru que vous alliez me dire que vous faisiez l'accoucheur, aussi.'' Elle ne s'empêcha pas, pourtant, de rectifier doucement. ''Des maux.''

Pour le reste, elle continua poliment de le regarder. A dire vrai, maintenant que l'eau bouillait et que les herbes étaient déposées dans les tasses, elle attendait sa boisson. Elle avait sooif, et peut-être un peu froid, aussi. La jeune femme pouvait être frileuse, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 19 Nov - 18:03

Il secoua la tête presque vivement, en trembla même presque. Brr! Accoucheur? Jamais! Il n'aimait pas beaucoup les enfants parce qu'ils pouvaient être agaçants avec leurs questions et leur trop plein d'énergie, mais les bambins le faisaient encore plus frémir! Ils ne faisaient que pleurer! Très peu pour lui merci! Il se contentait que de les soigner, en espérant que cela ne lui prenne pas de temps!
Puis cette reprise le fit grogner doucement. Oui, comme elle disait! Des mals, des maux, peu importait! Elle voulait rire de lui c'est ça? Il savait plus ou moins lire, c'était déjà ça! Il n'ajouta cependant rien, se contenant que de faire pivoter la crémaillère, ainsi retirer sa marmite du feu, y plonger une large louche, recueillir l'eau bouillante pour ainsi remplir ses deux tasses. Il n'attendit pas plus longtemps pour en prendre une en main, se retourner et difficilement se diriger vers la jeune femme, clopin-clopant, lui porter sa tasse, lui adresser une simple indication:

"Faut just' attendre un peu, qu'ça s'infuse."

Il se retourna immédiatement pour aller chercher la sienne, toujours près de la cheminée, lentement, difficilement. C'était bien au moment de se déplacer qu'il avait l'air le plus vieux, fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 19 Nov - 20:11

Sa réaction la rendit quelque peu perplexe. Elle n'aimait pas beaucoup l'idée d'être sage-femme, elle non plus, mais il fallait néanmoins de ces gens pour aider les futures mères à donner naissance. Lorsqu'il grogna à sa remarque, néanmoins, elle répondit poliment.

''Excusez-moi.''

Même si, de son idée, elle n'avait pas à s'abaisser à son niveau, et ce même si elle se trouvait chez lui. Lui aurait dû tâcher de mieux parler, n'est-ce pas ? N'était-elle pas une visite de haut rang, une mage, à qui on devait le respect ? Lui aussi, bien sûr, avait des pouvoirs, mais il avait refusé le rang qui les accompagnait. Lorsqu'il s'approcha d'elle, elle attrapa délicatement sa tasse entre ses mains blanche,s hocha la tête, susurra.

''Merci.''

Puis, elle s'autorisa une remarque.

''Vous avez du mal à marcher.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 19 Nov - 20:49

Encore une fois, il secoua la tête. Ce n'était pas de sa faute et elle n'avait pas à s'excuser. Ça l'énervait un peu, c'était tout! Il aimait beaucoup s'instruire, mais c'était difficile pour lui, et c'est bien pour cela qu'il devenait grognon. Il n'aimait pas non plus faire rire de lui. Qui aimait ça de toute façon! En tout les cas, c'était l'impression qu'il avait eue. Mieux parler? C'était d'ailleurs bien difficile pour lui. C'était ce qu'il arrivait de mieux. Ce n'était pas sa faute. Elle n'avait qu'à rester ici et lui apprendre, si elle souhaitait tant qu'il la respecte mieux! Seul dans sa forêt, il n'avait jamais appris non plus les règles de bienséance, l'étiquette.
À son observation, il figea une demie seconde. Il ne lui répondit que lorsqu'il fut dans le confort de sa chaise, s'y installant difficilement, faisant attention à ne pas renverser une goutte de son breuvage dans cet exercice.

"En effet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Ven 20 Nov - 15:22

Et puisqu'il ne répondit rien au reste, elle ne se contenta que de répondre à la conversation nouvellement engagée. Elle jeta un coup d'oeil discret à sa jambe avant d'oser demander.

''Vous vous êtes blessé ?''

Il lui semblait qu'il était quelque peu ironique qu'un herboriste se montre boitant devant des patients... ou client, elle imaginait que la différence était minime aux yeux de praticiens. Elle imaginait alors bien que la raison était en réalité toute autre qu'une blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Ven 20 Nov - 17:13

Sa question fit flotter un sourire pratiquement mystérieux sur ses lèvres larges. Blessé? En quelque sorte. Blessé par la vie! Ses os et ses articulations se faisaient aussi vieux que lui. C'était presque normal pour un homme de son âge d'avoir de la difficulté à se déplacer... Non? Cela pouvait détonner, il l'admettait, puisqu'il ne faisait pas physiquement son âge, n'ayant pratiquement pas de rides et trop peu de cheveux et poils grisonnants, mais c'était bien sa réalité.
Charles parla lentement, savourant enfin une première gorgée réconfortante de tisane chaude.

"On peut dire ça: j'me fais vieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Sam 21 Nov - 18:14

Avant de lui répondre, elle l'imite, but une gorgée de sa tisane, sembla apprécier, mais ne le complimenta pas directement. La saveur était agréable, et il le lui avait servi chaud comme elle aimait. Elle but une nouvelle gorgée avant de finalement ouvrir la bouche pour parler, lui envoyant un regard incrédule. Il ne pouvait pas être si vieux - seuls les vieillards aux cheveux blancs pouvaient porter ce genre d'artifices. Du moins c'est ce qu'elle pensait. Elle demanda innocemment.

''Excusez mon indiscrétion. Quel âge avez-vous ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Nov - 15:17

Indiscrète, c'est qu'elle l'était vraiment maintenant! Pas qu'il avait honte de son âge, mais... Il n'avait pas envie de lui avouer la nature de sa race! Que dis-je! Qu'il n'était qu'un simple bâtard! Il ne lui répondit pas immédiatement, réfléchissant à un moyen de lui répondre sans réellement le faire, les yeux sur sa tisane chaude. Il conclut, au bout d'un moment, que de lui répondre lui-même par une autre question était la meilleure des idées qu'il n'ait eut dans ce cas-ci. Il hésita encore un moment, laissant mieux passer cela par la prise d'une lente gorgée de sa boisson. Une fois sa gorgée avalée, un poussa un léger soupir de satisfaction avant de finalement ouvrir la bouche.

"T'es effectiv'ment indiscrète. Tu penses que j'fais pas 'ssi vieux que j'le dis, hm? Tu m'donnes quel âge?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 26 Nov - 19:09

S'il n'avait pas réellement été vexé par la question, elle le fut par sa réponse. Elle déclara d'un ton un rien pincé, après avoir fermé les yeux et croisé un bras sous celui qui tenait toujours sa tasse de tisane. Sa petite main blanche ne semblait pas trop incommodée par la chaleur se dégageant de sa boisson. Elle en but une nouvelle gorgée après avoir parlé.

''Ce n'est peut-être pas la peine de me le reprocher alors que je me suis excusée d'avance", avança-t-elle. Puis, elle rouvrit les yeux à sa question et le détailla davantage: ses traits carrés, ses muscles qu'elle devinait taillés, même s'il était difficile de le voir sous ses vêtements. Sa peau mate, ses yeux marrons, ses mains viriles... Elle secoua mentalement la tête lorsque son regard retomba sur sa canne. ''Je ne sais pas. Quarante, cinquante ans ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 26 Nov - 19:37

Il n'avait pas voulu la vexer pour si peu, mais sa question l'avait quelque peu amusé. Il secoua la tête dans un premier temps.

"C'était pas un reproche." s'excusa-t-il.

Puis il attendit sa réponse dans une sorte d'excitation juvénile. Il était curieux, oui! Son regard ne l'intimida pas une seconde. Après tout, c'est ce qu'il lui avait demandé, indirectement. Sa réponse lui donna un petit sourire, toujours mystérieux. Il garda le silence une petite seconde, soupira doucement, même, avant de parler d'une voix faussement attristée.

"Dans ces eaux-là, oui." menti-il, comme on le lui avait appris depuis tout petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 26 Nov - 19:51

Elle ne répondit rien, lui envoya simplement un regard. Bon. Mais cela avait sonné comme un reproche tout de même, alors que son interrogation avait été justifiée. D'ailleurs, elle l'était d'autant plus maintenant qu'il lui rétorqué qu'elle avait sûrement raison... Ce qui n'avait pas grand sens, puisqu'il avait eu l'air d'insinuer qu'il était bien plus âgé que ce qu'elle imaginait. Elle fit donc remarquer, à juste titre :

"Alors, vous n'êtes pas si âgé que ça, pour quelqu'un qui doive marcher avec une canne.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 26 Nov - 20:41

Il haussa un sourcil. Elle trouvait? Charles alla tremper ses lèvres dans sa boisson, poussant un soupir doux une fois sa gorgée avalée. À vrai dire, il pensait que 50 ans se faisait vieux pour un simple humain. Il chercha rapidement une réponse à son commentaire, mais ne trouva qu'au bout d'un trop long instant.

"Vieux, c'est relatif en même temps. On en parlait ben tout à l'heure. Cinquante ans pour quelqu'un, ça peut le vieillir beaucoup. D'autres sont plus... Conservé."

Sauvé? Il ne voulait tout de même pas avouer qu'il avait plus de 170 ans! C'était ainsi révéler sa nature bâtarde! Pas qu'il en avait honte, mais... C'était Cuidinghtheach qui lui avait soigneusement appris à se dissimuler chez les humains. Pour n'offusquer personne. Pour ne pas subir d'harcèlement. Personne ne savait. Personne sauf Naira qui avait semblé le deviner si facilement qu'il en avait été énervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 30 Nov - 18:51

Peut-être, mais Fäna était bien une elfe, et inconsciemment, cinquante ans ne pouvait que lui semblait peu âgé. D'ailleurs, c'est à ses paroles qu'elle réfléchit à ce qu'elle venait justement de dire, et rectifia.

''Peut-être... Et puis il est vrai que les hommes vivent bien moins longtemps que les elfes. J'ai un peu de mal à me rendre compte. J'ai quand même l'impression qu'à cinquante ans, c'est surprenant que vous ayez déjà des difficultés à marcher. Mais je suppose que comme vous dîtes, c'est relatif.''

Elle reprit une gorgée de son breuvage, attendit un instant. Ni lui, ni elle n'étaient vraiment des plus loquaces, et elle l'avait bien remarqué. Une chose qui était une bonne nouvelle, car n'aimait pas non plus qu'on l'inonde de paroles et de questions, mais qui se trouvaient présentement être un désavantage, car ni lui ni elles ne posaient énormément de question. Elle alla donc contre son apathie naturelle pour prononcer doucement une question dont le ton semblait plus être celui d'une affirmation.

''Vous vivez seul.''

C'est vrai: elle avait bien compris qu'il n'avait pas de parents, mais quid d'une femme ou d'enfants ? A Cinquante années humaines, n'était-ce pas quelque chose de pressant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 30 Nov - 19:50

Il hocha plusieurs fois la tête, d'accord avec chacune de ses paroles. C'était la nature humaine. C'était relatif. Il n'ajouta rien, surtout de peur d'être démasqué. Et pourtant, la jeune elfe n'allait probablement pas le juger sur sa nature! Il était à moitié des siens! Ce n'était pas comme si elle irait le dénoncer aux villages voisins, tuer sa réputation et le forcer à l'esclavage comme le faisaient souvent les Hommes avec les bâtards comme lui! Enfin, il était maintenant trop tard: il s'était déjà embourbé dans son interminable mensonge.
Sa prochaine question l'étonna sans qu'il ne sache l'origine exacte de son sentiment. Il hocha une fois de plus la tête, lentement, ouvrit la bouche pour répondre simplement avant de reprendre une gorgée de sa boisson qui se vidait rapidement.

"En effet."

Il avait pourtant l'air de bien le vivre. Non? Elle avait souhaité seulement meubler la conversation ou s'inquiétait-elle simplement pour lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 7 Déc - 17:10

A dire vrai, il était même probable que la jeune fille l'apprécie davantage et le juge, en conséquences, moins, si elle apprenait qu'il n'était pas un homme, mais bien un demi. Il est vrai que personne ne choisissait sa race à la naissance, pas même les Hommes, pourtant il fallait bien avouer qu'il était, chez les humain, une majorité de tyran, de prétentieux, d'arrogants et d'esclavagistes pendant que les autres races, toutes sans la moindre exception, souffraient de ces défauts. Même les nains, lorsqu'ils venaient s'installer chez les Hommes ou qu'ils venaient en visite, n'étaient pas toujours traités avec le respect auxquels ils avaient le droit ! Rares étaient les demi-elfes qui suivaient les traces de parents humains - d'abord parce que si le dit parent se trouvait être un esclavagiste, il reconnaissait rarement la légitimité de l'enfant et ensuite parce que les demi-elfes dont les parents n'étaient pas de complets goujats étaient souvent reconnaissants de cette situation et compréhensif envers les moins chanceux qu'eux. Bien sûr, ce n'étaient là que des généralités...
Puisque l'homme lui répondit encore une fois de manière succincte et évasive, elle se permit donc finalement d'ajouter.

''J'ai compris que vous aviez été élevé par une personne extérieure à votre famille. Mais vous n'en avez pas fondé. C'est étonnant.''

D'autant plus, encore une fois, pour un homme âgé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 7 Déc - 17:30

Étonnant? Il leva un sourcil. Il ne voyait pas en quoi. Les Hommes étaient donc tous censés fonder des familles dès qu'ils en avaient l'âge? Charles n'était pas au courant d'une telle loi. Et puis, il préférait au centuple sa vie en solitaire, tranquille, pleine de silence, à la lisière de la forêt qu'il aimait tant. Il finit le contenu de sa tasse avant de se lever difficilement, se déplacer jusqu'à son foyer pour enfin poser l'objet sur une table de travail, pleine d'herbes et de fleurs en tout genre. Il ne prit pas la peine de se retourner pour lui répondre d'une voix légèrement curieuse, surprise.

"En quoi c't'étonnant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 7 Déc - 17:42

Elle répondit sans beaucoup y réfléchir, puisque ces interrogations flottaient déjà dans son esprit depuis un bon moment. Par ailleurs, Fäna ne se posait pas souvent pour mesurer non seulement le contenu de ses paroles, mais aussi et surtout leurs formulations.

''Vous êtes sûrement le seul homme que je connaissance qui, à votre âge, n'avait pas fondé de famille. La vie est courte, de ce que j'ai entendu dire. Et puis ça doit tout de même être usant de vivre toujours seul.''

Il fallait des moments d'attentions comme des moments de solitudes, dans une vie, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 7 Déc - 17:47

Il prit un temps pour réfléchir, du moins c'est ce qu'il parut faire. Puis, probablement fatigué d'être debout, il alla lentement se rasseoir devant la jeune fille. Il soupira d'aise lorsqu'il fut enfin installé. Il prit une grande inspiration pleine de parfum de ses herbes qui étaient suspendues à sécher avant de déclarer trop simplement.

"Les gens du villages viennent souvent m'voir."

Autrement dit, il ne se comptait pas totalement seul grâce à ses patients? Pourtant, ce n'était pas pareil, le travail et une famille. Mais ça, l'herboriste ne pouvait pas vraiment le savoir, étant donné qu'il n'en avait jamais eu réellement une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 7 Déc - 17:58

Elle le fixa, le regarda s'asseoir avec une certaine incrédulité. Elle se demanda un instant s'il parlait avec sérieux, ou s'il ne disait ça que parce qu'il fallait bien qu'il lui rétorque quelque chose. Elle secoua doucement la tête, puis son regard se perdit ailleurs pendant qu'elle parlait toujours au vieil homme.

''Ce ne sont que des patients. C'est différent.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 7 Déc - 18:11

Il la dévisagea sans réellement s'en rendre compte pendant une minute qui lui parut probablement trop longue. Elle disait probablement vrai, mais il ne comprenait pas ce principe: il n'avait jamais connu le concept que pouvait constituer la famille. Le plus près avait été sa tutrice, mais elle s'était d'avantage fait professeure que mère. Il ne voulut pas lui révéler de telles choses, c'est bien pour cette raison qu'il resta silencieux un trop long instant, cherchant quelque chose à lui répondre. Le vieil homme décida finalement de rester évasif comme avant.

"Hm, sans doute."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 19 Jan - 15:37

Le silence envahit la petite mansarde forestière durant un long instant après cela, le regard de la jeune fille allant finalement se perdre dans les recoins de la pièce qu'elle n'avait pas encore exploré jusque là, buvant de temps à autre une gorgée de thé qu'elle buvait si lentement que c'était un miracle que la boisson ne soit pas devenue froide. Néanmoins, celle-ci était devenue d'une tiédeur insupportable, la jeune fille préférait son thé bien chaud, et i s'était instauré un cercle vicieux dans lequel plus le thé refroidissait, plus elle le buvait lentement car son manque de chaleur la rebutait. C'est finalement lorsque sa boisson fut terminée, la tasse vide entre ses mains blanches, et que ses yeux butèrent sur une ouverture vers l'extérieur qu'elle parla de nouveau doucement.

''Je ferais peut-être mieux de rentrer. Il se fait tard. et je ne veux pas abuser plus que ça de votre hospitalité.''

Fäna, comme tout le monde, était habituée à définir l'heure de la journée en regardant simplement l'allure du ciel, se basant sur la saison en cours et le temps qu'il faisait. Après tout, peu se baladaient avec un cadran solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance tardive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Veillée tardive... ou réveil prématuré.
» Arrivée 'tardive' de Klouska
» Lessive tardive... [Scott]
» Visite tardive
» Chaleur de fin de journée, et une bonne raclée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Cennestre :: Terres de Cennestre :: Montagnes de Feu :: Whyrnam-
Sauter vers: