Forum RP médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reconnaissance tardive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 11 Mar - 21:16

Il leva un sourcil. Elle l'avait, le choix. Elle n'avait peut-être pas encore la sagesse et l'expérience, mais elle pouvait se faire une réalité à elle. Croire ce qu'elle voulait. Les vérités n'étaient pas absolue, après tout. Cependant, il ne répondit rien. À en croire à ce qu'elle lui avait dit jusqu'alors, elle n'était probablement seulement pas encore prête. Elle verrait alors plus tard, d'elle-même.

Sa remarque le laissa coït pendant un petite seconde. Vraiment? Et elle disait quoi, celle-là?

"J'suis curieux: et elle dit quoi? Surtout pour que tu penses ça."

Elle ne parlait pas de lui en négatif, il espérait. Et puis, elle avait tout faux. Ce n'était pas parce qu'il avait refusé de venir à Centremonde qu'il rejetait son don. Il avait tout simplement décidé de ne pas avoir recourt à un professeur pour le développer... Si on pouvait le dire ainsi. Et puis, il ne pouvait pas partir d'ici, c'aurait été purement égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Dim 15 Mar - 14:53

''Rien de mal.'' Répondit-elle immédiatement, sachant pertinemment que cette pensée n'avait pu que lui traverser l'esprit. ''Simplement, elle a mentionné que vous ne voulez pas être entraîné au sein du Cercle.''  Elle lui envoya un regard, puis ajouta, neutre. ''Cela dit, elle comprend les raisons. Mais ma sœur est membre du conseil des mages, c'est un peu son devoir de faire en sorte que vous acceptiez finalement de rejoindre le Cercle. Et je sais aussi qu'on la pousse dans cette direction chaque fois que l'on prend la route pour Whyrnam, et qu'on lui reproche ses échecs à chaque fois.'' Elle lâcha un ricanement amer. ''Le Cercle serait un paradis, sans les membres du conseil.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Dim 15 Mar - 15:12

ll l'écouta sans parler, l'air tout d'abord pensif. Il soupira, puis ferma les yeux avant d'ouvrir la bouche.

"C'est vrai." avoua-t-il à propos de son refus d'incorporer le Cercle. "Mais c'est pas mon problème. Et les mages devraient s'occuper de c'qui les regardent au lieu d'obliger quiconque ayant des pouvoirs de les r'joindre." Il s'arrêta un moment avant d'ouvrir les yeux et de reprendre avec un certain agacement. "Je parle pas nécessairement d'ta sœur. Mais ceux qui acceptent pas les décisions des autres devraient juste se faire renvoyer du conseil. Tch."

Charles prit un moment pour se calmer, respirer quelques bonnes bouffées d'air aromatisées aux herbes suspendues dans la maisonnette de bois et de paille séchée. Il reprit, posé.

"Et pourquoi est-ce que tu penses que j'rejete mon don, dis-moi. Parce que je suis pas au Cercle? C'est simpliste comme idée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 16 Mar - 20:38

Elle objecta. ''Ils pensent que c'est pour le bien de tous si tous les mages doivent rejoindre le Cercle, parce qu'il faut un mage pour enseigner à un autre. Moi, j'ai été enseignée par un autre nécromancien, et Naira avait une autre pyromancienne comme tutrice, elle aussi. C'est comme ça que ça fonctionne. Ils veulent éviter les... incidents. Je suppose que pour ce qui est de ma sœur et moi, avec la nature de nos pouvoirs, on n'avait pas vraiment le choix.''

Pour le reste, elle haussa une épaule. Il pouvait bien dire ce qu'il voulait de sa sœur : Fäna ne la défendait pas en tant que telle, elle ne faisait que faire remarquer la vérité vrai. Il pouvait bien avoir ses propres opinions. Elle continua.

''Disons que vous n'avez pas été éduqué pour l'utiliser au maximum de son potentiel. Mais je m'en moque, vous pouvez bien faire ce que vous voulez. Je ne faisais que faire remarquer que l'hôpital se moquait peut-être de la charité.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 16 Mar - 21:27

Il secoua la tête.

"Pas besoin d'y aller si on peut s'trouver un professeur bien plus proche. Mais bon. Évid'mment, on en trouve plus, parce qu'ils les obligent tous à aller au Cercle. Tch."

Il ne parla pas d'avantage sur le sujet, même s'il continua sur une voix connexe avec sa propre histoire. Il n'aimait pas beaucoup parler de lui, mais il voulait tout de même dissiper le mal entendu. Elle le regardait de haut, n'est-ce pas? Lui, l'homme des bois, inéduqué. C'est ce qu'il détestait le plus des gens de la ville...

"Hm-mh. Mais ça veut pas dire que j'le rejette." Il fit une pause pour reprendre en gesticulant. "J'apprends à mon rythme. J'm'écoute. J'écoute les Dieux. La nature. C'est beaucoup plus passionnant qu'de se faire dicter, lire des manuels."

Il laissa ses mots planer dans l'air, observant la jeune femme devant lui. Évidemment, elle n'avait peut-être pas le don le plus facile pour devenir autodidacte, mais il n'était pas elle, et elle n'était pas lui.

"Je rejette pas mon don. J'l'ai apprivoisé à mon rythme. J'suis loin d'être un maître, encore aujourd'hui, mais j'ai déjà un métier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 8 Avr - 20:15

Puisqu'il n'élabora pas le sujet, elle n'en dit rien de plus elle-même. En revanche, elle pensait bien à une réponse : les mages s'isolaient parce qu'ils pensaient que c'était mieux pour le bien commun. La magie était un don dangereux, et le codifier, le limiter le rendait plus sûr. Si tous les mages étaient instruits au même endroit, le conseil avait davantage de contrôle, et les dérapages étaient quasiment nuls. Et s'il en était ainsi, c'est que les premières années ayant vu l'apparition des premiers mages, des centaines d'années avant la création du Cercle, avaient dû être rudes... Quoi qu'il en soit, elle parla de nouveau, hochant la tête.

''Ma sœur vous donnerait sans doute raison.''

Et malgré la tournure de sa phrase, Fäna ne lui donnait pas tort. Simplement, elle n'était pas sûre. Elle n'avait pas toujours des idées très tranchées sur tous sujets. Et en ce cas, elle se moquait un peu de comment chacun désirait vivre sa vie. Cela dit, elle finit par se lever, lentement, déclarer.

''Vous avez un métier, c'est vrai. Et je vous empêche sans doute de l'exercer. Je devrais peut-être partir.'' Cependant, après un instant de réflexion, elle ajouta. ''J'ai apprécié cette discussion.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 13 Avr - 22:16

Il hocha la tête, comme lui donnant l'accord. Évidemment qu'elle lui donnerait raison. Ce qu'il disait ne révélait que de la logique. Il ne venait pas de la ville, il savait à peine lire, ne savait pas écrire, mais il avait tout de même l'intelligence et la logique. Et même s'il ne connaissait pas l'histoire en profondeur, il parlait d'expérience et de ce qu'il croyait logique. D'ailleurs comme elle ne lui donnait pas directement raison, il la questionna sur ses propres pensées, son propre avis sur la chose. Malgré ce qu'elle pouvait penser, il n'était pas occupé pour le moment. Il n'avait pas de visite pour le moment et ses herbes étaient déjà accrochées aux murs et suspendues du plafonds, ce qu'il ne pouvait dire qu'il ne pouvait qu'attendre quelles sèches pour quil puisse les ranger.

"Et toi?" fit-il peut-être trop simplement.

Puis il la regarda se lever apparemment étonné. Elle partait? Déjà? Bon. Elle devait être occupée... Mais c'était pour une raison tout autre. Il s'expliqua, sans toutefois vouloir la retenir si elle voulait partir et qu'elle avait seulement cherché une excuse polie pour s'éclipser.

"J'suis pas occupé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 9 Nov - 20:19

Elle prit un temps pour répondre. En réalité, elle ne savait même pas ce qu'elle devait ou voulait dire. C'était bien pour cela qu'elle avait seulement daigné répondre que sa sœur lui donnerait raison. Elle n'avait pas l'expérience pour se faire une opinion sur le bien-penser de sa 'technique'. C'est d'ailleurs ce qu'elle lui rétorqua, la voix douce, pourtant.

''Je ne sais pas. Je n'ai appris que par une seule méthode, je n'ai jamais réellement tâchée d'apprendre la magie en autarcie. Votre expérience pourrait peut-être me donner un avis. Moi, je n'ai pas vraiment envie de le tenter par moi-même. Pour l'instant.''

A dire vrai, elle fut surprise qu'il la... retienne. Du moins il semblait qu'il la retenait, qu'il ne désirait pas qu'elle parte. Vraiment ? Fäna aimait la solitude, et elle avait jugé que l'homme était sans doute similaire à elle en ce sens. Mais, parfois, elle devait avouer que la solitude était de trop... Et qu'elle appréciait la conversation avec l'homme. Il la patronnait un peu, lui aussi, tout le monde le faisait, mais il respectait néanmoins ses paroles. Elle baissa le ton, puis s'enquit simplement.

''Est-ce que vous voulez que je reste ?''

Elle pensait pourtant l'ennuyer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 10 Nov - 17:35

Pourtant habituellement impatient, Charles attendit une réponse de la part de Fäna de façon bien trop sage. Il ne savait pas exactement lui-même la raison pour laquelle il était trop calme à ce moment précis et ne la chercha pas. Après tout, il était chez lui, confortablement assis, et de ses herbes et ses fleurs émanaient les odeurs réconfortantes de sauge, de thym, de romarin et de violettes. Pourquoi chercher plus loin?
Une fois sa réponse achevée, le vieil homme resta silencieux. Ses paroles semblaient bien évidentes, maintenant qu'elle les avait mises en paroles. Elle était encore jeune. Et, son don, toujours, était bien plus dangereux pour les autres ainsi que pour elle que le sien, inoffensif. Il ajouta, pourtant, toujours trop simple.

"Alors pas la peine que j'te parle d'mon expérience p'r l'moment."

Ses prochaines paroles le surprirent un peu, mais il tâcha de le cacher du mieux qu'il put. Elle voulait vraiment qu'il... Avoue une telle chose?! Et pourtant, s'il voulait parler encore un peu avec elle, il devait le faire. Instinctivement, il alla porter une main légèrement tremblante à sa taille pour y trouver sa petite bourse remplie de menthe poivrée, mais ne trouva rien. Il tourna la tête pour la chercher du regard. Ah... Juste derrière la jeune fille. Il n'osa pas se lever, ni parler. Cependant, il dut bien un jour ouvrir la bouche, lui répondre sa la regarder dans les yeux -une pratique qu'il n'aimait pas trop faire de toute façon.

"T'as sans doute plein d'choses plus amusantes à faire que d'parler 'vec un vieux." marmonna-t-il en secouant la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 10 Nov - 20:13

''Pourtant, si.'' Rétorqua-t-elle presque immédiatement. Elle ne le regardait pas, regardait ailleurs, mais il était manifeste que la conversation l'intéressait néanmoins beaucoup. ''Vous pourriez m'en parler. Dîtes-moi à quel point votre méthode fonctionne. Comparons les effets, la rapidité d'apprentissage. Les avantage, les inconvénients. Peut-être que votre méthode ne marche que pour certaines personnes. Il y a tant de gens qui ont besoin d'être entourés et guidés.'' Elle s'interrompit, semblant réfléchir, puis ajouta. ''Je me demande, en réalité, combien ont refusé d'intégrer le cercle comme vous... Mis à part des maîtres nains, sans doute. Je me demande à quel point cela leur a réussi, à eux aussi. Et je suppose que le Cercle les surveille de près, eux aussi, et insiste encore...''

Une fois levée, elle se retourna vers lui. Qu'il marmonne ainsi la rendit perplexe. Il avait semblé vouloir qu'elle reste, maintenant elle avait davantage l'impression qu'il ne voulait plus d'elle ici. Non pas forcément parce qu'il ne voulait plus la voir, mais peut-être réellement parce qu'il pensait qu'elle n'avait rien à y faire. Elle répondit honnêtement, et sérieusement. Il ne pouvait pas être bien vieux. Tout du moins il l'était beaucoup moins que Naira.

''Vous êtes sûrement moins âgé que tous les autres. En tous les cas, vous êtes sûrement beaucoup moins âgé que Naira. Donc, si je reste avec vous, et ne rentre pas, finalement je côtoie sûrement des gens plus proches de mon âge.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 10 Nov - 21:53

Elle lui répondit si énergiquement qu'il en resta coi un moment, l'air de chercher ses mots, sans savoir quoi vraiment dire, pour être précis. En parler? Il ne voyait pas en quoi ça pouvait l'intéresser, puisqu'elle ne souhaitait pas devenir autodidacte dans un avenir rapproché. Cette fois, il se leva à l'aide de sa canne, lourdement, contourna sa chaise, celle de la jeune femme, pour aller chercher sa bourse d'herbe. Il se reposa sur son séant dans un soupir qui semblait fatigué, souffrant. Immédiatement, il porta une feuille que contenait son sac à sa bouche, mâcha lentement la feuille tout en réfléchissant, l'air enfin apaisé.

"J'peux pas dire à quel point ma méthode fonctionne, parce que ça va t'jours dépendre d'la personne et d'la nature de son pouvoir. Y'a des gens qui apprennent vite, d'autres lentement. Facilement, difficilement. J'peux pratiquer mon pouvoir sans avoir peur de rien: y'est inoffensif. Du moins p'r les autres. Ça s'ra différent pour tout l'monde. Des professeurs, on n'aura toujours b'soin que'q'part."

Il n'ajouta rien par rapport au Cercle. Il ne l'aimait pas. Il ne l'avait jamais laissé tranquille. Il savait que c'était pour le mieux, mais lui, il était, comme il l'avait déjà précisé, tout à fait inoffensif avec son don de divinité.
Ses paroles par rapport à son âge l'amusa. Il était effectivement bien plus jeune que Naira, mais malgré tout ce qu'elle pouvait bien penser, bien plus vieux qu'elle. Il ne précisa pourtant rien, préférant ne poser qu'une seule petite question.

"Les autres?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 11 Nov - 11:56

Elle l'observa avec attention, le regard posé sur cette feuille avant qu'il ne la mette dans sa bouche et ne commence à la mâcher, puis, une fois seulement qu'il eut terminé de parler, elle s'enquit simplement.

''Qu'est-ce que c'est ?''

Elle répondit ensuite à ses paroles, mais sembla changer de sujet. Comme il avait raison, elle ne voyait pas quoi lui répondre de plus. En effet, elle n'avait pu être entièrement autodidacte car son don, trop dangereux, nécessitait des apprentissages, des soins particuliers. En effet, lui avait pu l'être car son don était entièrement passif. Cela dit, Fäna n'avait plus besoin de tteurs : elle avait obtenu sa bague, et son rang en tant que mage, elle n'était plus apprenti. Ce titre ne se donnait pas à la légère, il signifiait qu'elle maîtrisait maintenant assez son don pour être laissée à elle-même. Ce qui ne signifiait pas qu'elle en avait déjà tout appris. Il lui restait du chemin à parcourir.

''Vous êtes devin, n'est-ce pas.'' déclara-t-elle, sans hauteur. ''Je n'en rencontre pas beaucoup. Vous pouvez voir mon futur. Est-ce que vous pouvez voir le vôtre ?''

Elle clarifia ensuite ses dires.

''Vous savez. Ma sœur, ma mère, mon père. Mon beau-frère. C'est lui, le plus jeune. Mais vous pouvez l'être plus. On ne peut jamais savoir, avec tout ce pot-pourri de races.''


Peut-être n'était-ce qu'une impression, mais elle semblait amères à ces dires. Il fallait avouer qu'elle n'aimait pas beaucoup les humains de manière générale – ceux qui l'avaient tant fait souffrir et mise à esclavage. Fäna était encore un peu jeune pour mettre ses rancoeurs de côté après seulement une dizaine d'années au sein du Cercle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 11 Nov - 17:21

Qu'elle pose cette question, à vrai dire, le surpris un peu. Ils ne s'instruisaient pas à propos des herbes et des fleurs au sein du Cercle? Elle n'avait jamais eu de cours? Elle n'avait jamais cueilli de plantes dans les boisés ou les forêts? C'était dangereux! La pauvre pouvait très bien tomber sur quelques poisons sans même s'en rendre compte! Et malgré toutes ces pensées, il n'en mis qu'une seule en mots:

"D'la menthe." fit-il, encore et toujours trop simple.

Après tout, si elle avait d'autres questions, elle les poserait probablement tôt ou tard.
D'ailleurs, c'est bien ce qu'elle fit. Encore une fois, il parut surpris, mais pas tant que ça. À bien y réfléchir, elle avait probablement eu cette information de la part de Naira. Restait à savoir ce qu'elle savait d'autre sur lui, comme ça. La plus veille semblait parler beaucoup de lui! C'était quelque peu fâchant, mais aussi bien flatteur. Du moins, pour l'instant, elle n'avait rien dit de négatif à son égard. Mis à part, bien sûr, de son côté obstiné à ne pas vouloir l'accompagner à Centremonde.
Comme première réponse, il ne fit qu'hocher la tête. Elle ne se trompait effectivement pas. Il l'était. Pour répondre à sa suite, il prit le temps de réfléchir aux mots qu'ils devaient employer. Il s'avança donc avec un ton mystérieux.

"L'destin des autres, c'est aussi l'mien."

Puis, il l'écouta silencieusement. Oui, évidemment. Mais comme elle le disait elle-même, on ne pouvait jamais savoir. Il était bien curieux de savoir quel âge elle lui donnait, mais ne lui demanda pas. Il ne voulait pas lui avouer la nature de sa race, ni son âge. Ça ne la regardait pas de toute façon. Il ajouta, apparement sans lien précis.

''Un jour, toi aussi tu s'ras vieille."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 11 Nov - 19:36

Le Cercle avait tout une panoplie de cours sur les science,s y compris ce genre de sciences naturelles. Cela dit, l'herboristerie n'était pas de l'intérêt de Fäna, ni de celui de sa sœur, d'ailleurs. Fäna préférait la musique et Naira préférait l'astronomie. Elle savait néanmoins toute deux reconnaître de la menthe, mais le regard ailleurs, elle n'y avait pas prêté grande attention. Elle ne remarqua pas sa surprise et se contenta de demander avec un brin de curiosité.

''Vous aimez ça ? Je n'aime pas vraiment ça. C'est fort.''

Naira ne parlait pas forcément beaucoup de lui, mais lorsqu'ils étaient à Whyrnam, il pouvait arriver qu'il se retrouve au détour d'un autre sujet de conversation. Sa réponse évasive la fit soupirer silencieusement. Elle parla, son ton sonnant comme un reproche. Se pensait-il supérieur aux autres mages, lui aussi, simplement parce que son pouvoir n'apportait ni le feu, ni la mort, ni la vie, ni rien de tout cela, mais concernait la plus grande force de ce monde – la destinée ?

''Vous n'êtes pas bien différent de ceux du Cercle : vous parlez aussi par énigmes.''

Pour le reste, elle haussa vaguement une épaule.

''Je sais. Vous croyez que ça me dérange, ou vous dîtes ça pour m'apaiser ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 11 Nov - 21:55

Cette fois, il parla immédiatement, pratiquement sans réfléchir, en un souffle, l'air d'avoir retenu le contenu de ses livres par coeur. On voyait bien par ses mimiques qu'il était dans son domaine. Ses yeux en brillaient presque!

"La menthe poivrée, Mentha ×piperita, de la famille des Lamiacées, est assez peu utilisée en cuisine et réservée à un usage médicinal en raison de la saveur poivrée de ses feuilles. Elle est utilisée par voie orale -en infusion-, dans: le traitement symptomatique de troubles digestifs -ballonnement, lenteur à la digestion, etc.-, y compris ceux qui sont attribués à une origine hépatique; le traitement adjuvant des douleurs liées aux troubles fonctionnels digestifs, pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive..."

Puis, il s'arrêta net, voyant bien qu'il en avait trop fait. C'est bien pourquoi, qu'avec quelques rougeurs, il se racla la gorge, fuyant son regard, puis ajouta.

"Hm, oui. J'aime bien..."

Puis sa réaction le fit sourire très légèrement. Elle trouvait vraiment qu'il parlait en énigme? Ce n'avait pas été voulu! Charles avait été probablement et seulement trop simple dans ses réponses, comme à ses habitude. Il rectifia donc.

"J'voulais plutôt dire qu'en voyant l'destin d'quelqu'un, ça s'ra aussi l'mien, inévitablement. Toutes les actions qu'on fait s'emmêlent dans un destin commun. C'est c'qui forme l'Histoire."

Il secoua la tête pour ce qui est du reste. Il ne savait pas vraiment lui-même ce qu'il avait voulu faire comme impression en prononçant ces mots.

"Juste que l'âge, c'est relatif."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 12 Nov - 10:04

Cette réaction la surprit, d'abord, mais eut le mérite de la faire sourire – un événement aussi rarissime, et par voie de conséquence, aussi beau que les aurores boréales – de manière quelque peu amusée, et ne put s'empêcher de lui rétorquer alors,

''Vous avez des problèmes digestifs ?'' Puis elle reprit plus doucement, ''Ce n'était pas la peine de me faire l'historique de la menthe poivrée, je voulais juste savoir si vous aimiez ça. Mais merci pour ce cours improvisé.''

Elle qui pensait le vexer en le comparant aux devins du Cercle fut ravie de voir qu'il n'en était finalement rien, et qu'il se contenta d'expliciter sa pensée. Elle approuva ses dires,

''Je crois aussi en l'effet papillon. Mais ma question était plutôt concernée par une histoire de point de vue et de focalisation. Donc vous ne répondez qu'à moitié à ma question.''

Quand à sa dernière remarque, elle répondit pratiquement au quart de tour.

''Alors, peut-être que je le suis déjà, 'vieille''.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Jeu 12 Nov - 17:20

Ce sourire lui donna l'effet d'un pincement au coeur, l'émeut à un point tel qu'il ne s'en aurait pas douté lui-même. Il se renfrogna immédiatement, tourna un peu les yeux de sorte à ce qu'il ne la regarda plus directement. Inconsciemment, sa main droite s'était portée à sa poitrine douloureuse, serra sa toge. Il grogna légèrement avant de lui répondre; il n'aimait pas ce genre d'émotion! La pauvre jeune fille ne saurait même pas pourquoi il avait changé aussi rapidement d'humeur.

"'N que'que sorte..."

Le vexer? À vrai dire, il l'était quelque peu, mais il s'était aussi dit que cela avait du être sa faute, pour ne pas avoir parlé assez clairement, avec ses réponses toujours trop courtes, trop simples. Il n'aimait pas beaucoup parler, s'expliquer, mais au final, avec cette attitude, il finissait toujours par ouvrir bien plus la bouche. Charles n'haussa alors que les épaules. Sa destiné? Il n'y pensait pas. Il se faisait vieux maintenant et ses jours étaient bien plus derrière lui qu'ils ne l'étaient devant. Les Dieux viendraient bientôt à lui.

"J'choisi pas vraiment encore c'que j'peux voir, mais j'préfère les songes des autres qu'les miens. L'futur d'un vieillard n'a rien d'bien intéressant."

Sa dernière remarque le fit sourire une seconde fois. Un vrai miracle! Il était pourtant du genre bougonneur: peut-être était-ce la présence de la jeunesse qui lui donnait de l'humeur.

"P't-être. Est-ce que tu t'considères comme ça?."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Ven 13 Nov - 14:17

Elle ne comprit pas réellement sa réaction. Après tout, elle ne lui avait jamais demandé de s'ouvrir à elle et de lui réciter par cœur la définition d'herboristerie de la menthe poivrée. Elle n'avait fait que faire remarquer qu'il en avait mangé et qu'il clamait que ses propriétés étaient d'améliorer la digestion ! Elle s'excuse tout de même, mais par simple politesse, car à dire vrai, elle n'avait pas compris ce qu'elle avait bien pu dire de mal... pour une fois.

''Excusez-moi.''

Elle ne sut pas si elle fut surprise d'entendre qu'il ne choisissait pas ce qu'il voyait ou pas, Elle avait bien compris qu'il n'avait pas été instruit au sein du Cercle, mais il lui avait pourtant clamé le bien fondé de sa propre éducation, son parcours en autodidacte. S'il ne maîtrisait pas son don et s'il se disait si vieux, peut-être que cet apprentissage n'était pas pour les devins non plus. Et ce même si la non maîtrise de leur don était moins dévastateur. Elle ne lui fit pas réellement le reproche, cependant, se garde de faire remarquer,

''Il me semble que lorsque l'on ne parvint pas à choisir ce que l'on veut voir, on voit souvent ce que l'on préfèrerait ignorer.'' Elle ajouta par la suite. ''C'est un don de voyeur, Est-ce que vous le révélez à ce que vous observez ? Je pense qu'ils ont peut-être davantage le droit de savoir que vous.'

Finalement, elle secoua doucement la tête.

''Non, pas vraiment. Mais je crois que j'aimerais l'être.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Ven 13 Nov - 15:06

Elle s'excusait? Il ne voyait pas pourquoi. C'était peut-être de sa faute? Parce qu'elle avait remarqué son changement d'humeur? Elle n'avait pas besoin de se sentir mal et même de s'excuser. C'est bien pourquoi Charles secoua une main, l'air de vouloir dire que ce n'était rien et qu'elle n'avait qu'à oublier.
Pour ce qui est du reste, il l'écouta sans la regarder, l'air pourtant de ne pas la suivre. Il resta d'ailleurs longuement silencieux. Il réfléchissait. Non. Il se rappelait. Il se rappelait de toutes ces fois où il aurait bien voulu ne jamais avoir ce pouvoir. Ce n'était certes pas destructeur pour les gens de l'extérieur, mais pour lui... C'était une autre histoire. C'était difficile de voir le futur des autres sans pour autant pouvoir le modifier. Il avait déjà essayé pourtant! Ce n'était pas l'envie qui lui avait manqué! Mais seulement... Le futur qu'il voyait était bien toujours le même qu'il vivait. C'était probablement même pour cette raison qu'il ne s'exerçait pas tant, qu'il ne maitrisait pas totalement son don, depuis le temps. Il ne voulait pas vraiment l'avouer, mais il le rejetait probablement un peu plus qu'il ne le voulait réellement. C'est bien après toutes ces réflexions qu'il préférait ignorer la première remarque de la jeune fille.

"À quoi bon d'le raconter si on peut rien y changer."


Il soupira doucement, puis alla porter une feuille de menthe à sa bouche, la mâcher comme à son habitude lentement.

"Alors, tu l'es p't-être d'jà sans l'savoir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 17 Nov - 16:53

Et pourtant, n'était-ce pas paradoxal ? Du moins c'est ce qu'aurait pensé la jeune fille : en entraînant son don, il aurait des épreuves à surmonter, certes, mais il pourrait ensuite librement choisir de ne plus jamais regarder le futur, ou même le passé. Dans son état actuel, on le prenait parfois les épaules pour l'obliger à se placer devant la fenêtre d'un paysage qu'il ne souhaitait pas voir. Sa réponse lui fit hausser un sourcil incrédule. Elle répondit sans avoir réellement besoin de réfléchir.

''Pour la même raison qu'un amnésique veut connaître son passé même si l'on ne peut plus rien y changer. Parce que c'est un futur qui les concerne eux et pas vous, et que c'est injuste de ne le garder que pour vous.''

Et pourtant, elle devait savoir que les devins partageaient rarement leurs connaissances.... Car même en sachant petinemment que le futur vu par les devins ne pouvait être changé, certains, justement, comme l'homme, essayaient toujours. Hors, les conséquences qui suivaient de tels essais pouvaient être funestes. Par la suite, elle poussa un soupir, peut-être un rien vif.

''Non. Les Hommes pensent peut-être qu'on peut être mature à vingt-cinq ans, mais chez les elfes, c'est une autre paire de manche. Vingt-cinq ans, c'est sûrement tellement jeune que même en pensant que l'âge est relatif, ça reste un âge d'enfant.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 17 Nov - 17:18

Il l'écouta sans parler d'abord, curieux de savoir ce qu'elle en pensait. C'était bien ce que tout le monde lui disait. Touts les autres étaient bien égoïstes... Alors qu'ils pensaient tous que c'était lui qui l'était! N'est-ce pas?

"Est-ce injuste d'garder pour soi un futur de désolation?"

Il n'ajouta plus rien. Elle pourrait bien lui poser des questions; il ne changerait probablement pas d'idée. Il savait très bien ce qui pouvait même se passer... Les gens ne gagnaient pas à connaître leur futur. Et puis, il avait mieux à faire que de voir des songes futuristes. Il était herboriste avant tout, pas devin! C'était son premier emploi et celui qu'il préférait!
Pour ce qui est de la suite, Charles observa longuement la jeune fille avant d'ouvrir la bouche, prononcer pratiquement sans lien:

"T'aimes pas les Hommes, hm?" Il secoua doucement la tête, l'air de lui demander d'oublier ce qu'il venait de dire. "Penser comme ça, ça t'rend déjà ben vieille."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 18 Nov - 18:15

Une fois de plus, elle lui envoya un regard pratiquement incrédule. Il était sans doute faux de dire que tout ce qu'il voyait n'était que tristesse et désolation !

''Parce que vous allez me dire que chaque fois vous n'apercevez que des futurs sordides, évidemment.''

Sa prochaine intervention, néanmoins, la surprit. Elle n'oublia pas ce qu'il venait de dire, non, et se permit tout de même d'y répondre, croisant pourtant les bras sur sa poitrine menue et détournant la tête. Elle semblait décontenancée, peut-être même un peu embarrassée.

''Je n'ai jamais dit ça. Même si je ne peux pas dire que je les adore.'' Elle soupira ensuite. ''Vous êtes bien le seul à penser ainsi, alors....''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 18 Nov - 18:33

À chaque fois? Non? Mais il avait l'impression que le futur, à chaque fois qu'il le voyait, semblait bien plus souvent négatif que positif. Il secoua alors la tête avant de lui répondre lentement.

"Non. Mais faudrait alors qu'j'me d'mande à chaque fois si ça f'rait plaisir ou pas à la personne concernée avant qu'lui dise. C'est trop compliqué. J'préfère pas m'casser la tête." Un temps. "J'me considère herboriste b'en avant d'toute façon. J'ai pas d'temps à perdre a'ec ça."

Il l'observa encore un peu avant de lui parler. Elle lui avait répondu sur ce qu'il avait voulu qu'elle oublie. Cela la dérangeait tant que ça qu'il ait pu sembler se tromper sur ses sentiments? Il se permit de se mettre dans le même sac, bien qu'au final, c'était un peu le cas, puisqu'il était à demi elfe, mais aussi à demi humain. Malgré la nature de ses paroles, il parla doucement, sans aucune trace de haine ou autre sentiment négatif.

"Hm, c'est vrai, autr'ment qu'est-c'que tu f'rais encore à me parler sinon..."

Un temps, puis il sembla pratiquement sursauter. Il n'avait pas l'habitude d'avoir de la visite de la nature de Fäna dans sa mansarde. Normalement, il soignait les gens du village, puis ils partaient. Probablement même qu'il s'agissait de la conversation la plus longue qu'il n'avait eu avec personne! Il se leva difficilement de sa chaise, se retourna vers ses pots, tout prêt de sa cheminée où d'ailleurs, un petit feu crépitait en permanence.

"T'veux boire quelq'chose?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 18 Nov - 18:38

Cette fois, ses paroles semblèrent la convaincre, car elle hocha la tête, et acquiesça.

''C'est vrai. Je n'avais pas vraiment pensé à ça.'' Elle s'interrompit, puis ajouta. ''Peut-être que parfois, il y a des vérités que l'on ne veut pas entendre.'' Puis, peut-être voulut-elle nourrir davantage la conversation, car elle s'enquit. ''Êtes-vous herboriste depuis longtemps ?''

Elle lui envoya finalement un autre regard, décroisa les bras. Elle se rassit. Elle s'était levée, auparavant, mais elle n'était finalement pas encore prête à partir. D'autant plus alors qu'il lui proposait un verre. Elle posa les mains sur ses genoux. Elle l'observa se lever, puis répondit naturellement.

''Je ne voudrais pas abuser de votre hospitalité. Un verre d'eau me suffira amplement.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 18 Nov - 19:01

Il parut satisfait de ses réactions et de ses réponses. Oui, toutes vérités n'étaient pas bonnes à dire: on le disait souvent non? Puis, sa dernière remarque, ou question, le surprit quelque peu. Il resta toutefois quelque peu vague. Il en avait l'habitude, ce n'était pas à cause de la présence de la jeune elfe en particulier.

"Depuis que j'suis tout p'tit." Un temps, puis il ajouta avec un mince sourire nostalgique. "C'est la personne qui s'est occupé d'moi qui m'a montré."

Il l'écouta, mais ne parla pas immédiatement, préférant commencer à faire bouillir de l'eau, à préparer quelques feuilles et fleurs pour son propre breuvage, coupant les tiges avec sa serpe, nettoyant les feuilles de ses gros doigts. Il ne se retourna pas pour lui répondre, les yeux sur son travail.

"C'est pas mon hospitalité. C'est celle d'la forêt."

Après tout, les herbes et les plantes qui étaient tout autour d'eux n'étaient pas ses biens, mais celle de la nature. Il ne payait pas pour s'en servir, et c'était bien pour la même raison qu'il ne faisait pas payer ses patients lorsqu'il en avait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance tardive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Veillée tardive... ou réveil prématuré.
» Arrivée 'tardive' de Klouska
» Lessive tardive... [Scott]
» Visite tardive
» Chaleur de fin de journée, et une bonne raclée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Cennestre :: Terres de Cennestre :: Montagnes de Feu :: Whyrnam-
Sauter vers: