Forum RP médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reconnaissance tardive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Reconnaissance tardive   Lun 16 Fév - 15:01

Si cette fois là Fäna se trouvait à l'orée du bois, un bel après-midi d'automne plutôt ensoleillée, doux, rafraîchi d'une brise sans que le jour ne soit réellement venteux comme les derniers, les raisons étaient multiples. D'abord, elle avait ressentit une fois de plus le besoin de s'éloigner de la maison seule. Sa famille se trouvait probablement près de la place de la ville ; c'était jour de marché. Et Fäna détestait réellement les marchés, même à Whyrnam. C'était trop animé et trop bruyant. Naira s'achèterait encore des bijoux en écailles de dragon, et elle en offrirait au sein du Cercle, mais elle appréciait moins ces superficialités, toutes ces mondanités sans intérêt. Curieusement, elle aimait mieux le marché de la capitale, certes plus animé, mais où les libraires bousculaient leurs nouveautés à l'extérieur si le temps était beau, et où elle pouvait trouver des douceurs aux amandes qu'elle grignoterait en même temps que les pages de ses lectures lorsque le couvre-feu serait proche. A Whyrnam, il n'y avait que des dragonneries, beaucoup de fruits, et les pâtisseries étaient toutes remplies de pâtes de pommes et de poires. Et l'on préfère la pomme et la poire en petites occasions ; son enfance ne l'avait pas dégoûtée de ces fruits, mais l'avait rendue bien moins enthousiaste à l'idée d'en manger.
Ses pas finirent par l'amener vers la demeure de l'herboriste et elle prit une bouffée d'air frais avant de s'avancer vers la porte. C'était là la deuxième raison de sa venue ici : Fäna avait pris ces fameuses herbes et devait avouer se sentir bien mieux. Elle somnolait un long moment c'est vrai, avant de réellement s'endormir, mais c'était déjà une grande amélioration ! Et son crâne ne la faisait plus souffrir. Elle voulait remercier l'homme en bonne et dûe forme, et même s'excuser de son comportement de la fois dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 16 Fév - 15:56

La matinée avait été calme pour Charles... Pour l'instant. Une femme du village et son fils étaient venus le voir tôt pour quelques soins. Quelque chose de simple qui lui avait fait penser à sa propre enfance: des poumons fragiles. C'était madame Cuidinghtheach qui l'avait sauvé d'une vie misérable et souffrante. Même encore aujourd'hui, il continuait les soins -de façon évidement moindre- afin de se maintenir en santé, ce même s'il ne pouvait pas exactement vivre comme il le voulait non plus. Courir longtemps et vite? Même sans sa canne, il ne le pouvait pas sans perdre drastiquement son souffle. Au moins, il n'était pas trop aventurier.
Enfin bref, oui, la matinée avait été calme et le demi-elfe en avait profité pour faire quelques recherche dans ses vieux bouquins poussiéreux. Il avait plus tôt fait suspendre quelques branches d'herbes à la renverse pour les faire sécher et les garder plus longtemps -l'hiver arriverait bientôt- ce qui donnait à la maisonnette un parfum de thym, de menthe et d'autres choses qui montaient au nez, un parfum des plus doux pour Charles, mais probablement un peu fort pour n'importe quel autre de ses invités. D'ailleurs, il sursauta doucement lorsqu'on cogna à sa porte. Un autre patient? Il se leva lentement en refermant son livre et en faisant un peu d'espace sur sa table de travail.

"J'arrive." prononça-t-il un plus plus clairement pour que la personne derrière la porte l'entende.

Il attrapa ensuite sa canne de bois massif pour se déplacer toujours aussi lentement jusqu'à sa porte, puis l'ouvrir avec une sorte de petite surprise sur le visage. Il ne s'était pas attendu de voir la jeune Fäna venir ici aujourd'hui. Elle manquait d'herbe? Il la laissa parler la première, mais l'invita d'un geste large à entrer dans sa demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 13:00

Elle s'était imaginée moins timorée, mais lorsque l'homme ouvrit la porte, il lui fallait tout de même une seconde d'hésitation avant d'ouvrir la bouche et le saluer, comme si elle n'avait su de suite comment réagir. De même, il eut amplement le temps de l'inviter d'un geste à entrer avant qu'elle ne daigne expliciter la raison de sa venue. Elle hocha ainsi la tête, baissa la capuche qui la couvrait avant d'entrer dans la maisonnée. Elle plissa un instant les yeux, car les odeurs trop fortes l'incommodaient parfois et elle sentait ses narines la chatouiller désagréablement, elle se pinça même un moment le nez pour s'empêcher d'éternuer, mais l'envie la quitta bien assez vite. Puisque c'était la première fois qu'elle entait ici, elle jeta à la pièce un coup d'oeil circulaire avant d'ouvrir la bouche.

''Je venais simplement vous remercier pour vos soins. Ils ont été plus qu'efficaces. Et de même, je tenais à m'excuser pour mon comportement de la fois dernière.''

Elle ne prit pas la liberté de s'asseoir. Fäna était souvent froide, mais elle n'était pas impolie. Elle suivait tout de même l'étiquette. Elle ajouta, son visage perdue dans la décoration plutôt que fixant le visage de l'homme.

''Je suppose que j'aurais besoin davantage de ce que vous m'avez donné.''

Elle n'explicita pas sa pensée ; mais le fait est qu'ils repartiraient, elle, sa sœur et son fiancé, bientôt vers la capitale. Elle en aurait besoin pour le voyage de plusieurs semaines au moins. Pour le reste, elle pourrait sans doute s'en procurer en ville, mais visiter un autre herboriste ne l'enchantait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 13:54

Il trouva ses mimiques quelque peu amusantes et, sans même vouloir l'avouer totalement, adorables. Il ne fut absolument pas offusqué par ses réactions. Elles auraient été les mêmes pour n'importe qui et il savait que l'odeur de ses herbes pouvaient être fortes, surtout en grosse concentration. C'était bien pour cela, pensant être seul pour le restant de la journée, qu'il les avait accrochées afin de les faire sécher, se faire des réserves, l'hiver plus très loin encore.
Il la laissa fouiller la pièce des yeux comme elle l'entendait, l'observant pourtant pendant qu'elle le faisait, mais certainement pas parce qu'il avait peur qu'elle touche à quelque chose ou qu'elle en brise une autre. Il retourna lentement s'asseoir à son bureau pour ne pas trop se fatiguer à rester debout, tournant la chaise à demi pour mieux voir la jeune elfe. D'ailleurs, elle parla. Il sourit discrètement. Évidemment qu'ils avaient été efficaces. Il n'en avait jamais douté. Pourtant, il ne fit qu'hocher la tête, acceptant seulement ses remerciements et ses excuses. Ce n'était pas grand chose. Tout le monde était quelque peu septiques au début. Même lui.

Comme elle était encore occupée à regarder la décoration, Charles ne pensa pas à inviter la jeunotte à s'asseoir devant lui, normalement sur le petit banc qui servait à ses patients. Il ne parla toujours pas, même lorsqu'elle le fit elle-même d'avantage. Il devint pensif un petit moment avant d'ouvrir la bouche.

"Pour quoi, 'xactement? Pour ta difficulté à dormir, j'imagine..." fit-il en entreprenant de se remettre sur ses jambes, lâchant un léger grognement sous l'effort, s'aidant de sa canne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 14:03

Elle resta donc debout, ce qui, cela dit, ne la dérangeait pas outre mesure. Elle était assez jeune pour tenir sur ses deux jambes durant de longues minutes, et ce malgré sa relative faiblesse. Elle tourna finalement la tête vers lui, les mains jointes au devant de son corps, lorsqu'il s'enquit de ce dont elle avait besoin exactement.

''Oui.'' répondit-elle, le plus simplement du monde. ''Je suppose que les maux de tête ne sont qu'une conséquence.'' Puis, finalement, elle donna davantage de détails. ''Nous partirons bientôt – J'en aurais besoin pour la durée du voyage. Quelques semaines, je pense.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 17:08

Il sourit subtilement. Elle était perspicace. Ou simplement avait-elle remarqué que ses maux de tête s'étaient calmés d'eux-même après une bonne nuit de sommeil réparateur. Il lui indiqua finalement le banc d'un geste large, l'invitant à s'asseoir si elle le désirait. Il se déplaça jusqu'à une armoire, y farfouilla, puis à un pot d'herbes fraîches, coupant quelques branches, et ainsi de suite, concentré, marmonnant même quelques mots ou formules d'ingrédients -c'était prononcé d'une voix si basse que la jeune fille ne pouvait pas vraiment distinguer les syllables-. Ce manège dura quelques temps avant que le demi elfe ne revienne près de la jeune fille, lui tendit un paquet. Il n'était pas si lourd, mais en regardant à l'intérieur, elle pouvait remarquer plusieurs sachets de tisane très semblables à celle qu'elle avait prit plus tôt. S'il parla, ce fut apparemment sans lien, au premier regard.

"Le brouahah d'la ville t'aidera pas, par contre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 17:18

Elle sembla considérer la proposition. Si elle s'asseyait, cela signifiait-t-il qu'elle resterait ? Qu'elle pouvait rester ? Qu'elle devait rester ? Quoi qu'il en soit, elle s'avança et s'assit effectivement, mais garda son manteau à capuche, qu'elle écarta avant de se poser sur le banc. Par la suite, elle le regarde faire, avec une certaine curiosité, mais silencieuse, ne lui demandant ni ce qu'il faisait – elle l'avait compris d'elle-même, de toute façon – ni ce qu'il marmonnait – qui ne devait pas avoir une grande importance –. Elle tendit les deux mains pour attraper le paquet qu'il lui présentait, jeta un œil discret à l'intérieur, se doutant pourtant de son contenu. Elle le remercia paisiblement.

''Merci.'' puis lui répondit. ''Nous vivons un peu à l'écart, protégées par des remparts et des magies. Tout ira bien.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 17:25

Il finit par se rasseoir à son tour, sur sa chaise, devant le banc sur lequel elle s'était assit, reposant sa canne contre son bureau -ce qui était tout de même amusant, puisqu'il se semblait pas si vieux que cela-, près de lui. Il la regarda avec un certain amusement jeter un oeil dans le paquet -mais bien sûr que c'était le même contenu que la veille!-, puis la jaugea un petit moment, sans vouloir être offensant, cependant. Il fit un simple signe pour répondre à son remerciement, mais daigna ouvrir la bouche pour ce qui était du reste.

"Les remparts, ils te protèg'ront jamais d'l'ambiance stressante d'la ville, malheureusement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 19:09

Elle acquiesça d'un signe de la tête, parla doucement, un peu plus bas qu'auparavant.

''Peut-être.''

Elle laissa passer un certain temps avant de continuer à parler, d'une nuance à nouveau plus forte, fixant l'homme du regard. Ses mains s'étaient gardées jointes, mais décidèrent de se poser délicatement sur ses genoux.

''La ville, je ne la vois pas si souvent.'' Elle fit une nouvelle pause avant de reprendre. ''Je ne sais pas si notre ostracisme doit être vu comme tout le monde le pense. Comme une bénédiction et la montée de l'échelle sociale. Les jours au Cercle se ressemblent beaucoup. Personne ne sort jamais, sauf le dernier jour de la semaine. Et les gens de l'extérieur n'ont pas le droit d'entrer.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 20:26

Il ne parla pas immédiatement. Est-ce qu'il avait trouvé un peu de... Tristesse dans sa voix? À ses yeux, cette vie semblait fade, stressante et même dépressive. Il la fixa encore un moment avant d'ouvrir la bouche, semblant quelque peu incertain.

"T'en parles comme si c'était une prison..."

Il avait préféré rien affirmer, ne pas transformer ses propos. Mais à ses yeux, il ne voyait pas vraiment de positivisme dans sa description du Cercle. Peut-être était-ce seulement une interprétation incorrecte de ses propos. Du moins, il l'espérait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 20:36

Elle ouvrit la bouche, mais ne répondit, d'abord, rien. Elle ne savait que répondre – elle ne devait pas ternir la réputation du Cercle auprès d 'étrangers, et elle savait qu'elle exagérerait sans doute si elle répondait que c'était effectivement une prison. Elle conclut simplement.

''Chacun se fait sa propre idée. Une immense cage faite de tentures, où le feu brûle tout l'hiver et où l'on ne manque de rien, c'est mieux mieux qu'une cage froide aux barreaux inflexibles. Mais c'est toujours une cage.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 20:49

Il soupira vivement, allant se pincer l'arrête du nez, fronçant le front. Il murmura seulement.

"Une chance qu'j'ai jamais suivit c'te vipère. Tch."

Il garda la pause pendant un moment, pour ensuite reprendre son son souffle, se calmer, doucement. Il fixa la jeune fille dans ses yeux avant de lui répondre d'une voix douce. Du moins, la plus douce qu'il le pouvait avec sa voix de baryton.

"Va pas chercher plus loin pour ton problème de sommeil: l'est juste devant toi." Il prit une pause avant de reprendre. "Si c'est pas une prison, qu'est-ce qui t'empêche de sortir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 21:06

Elle lui envoya un regard à ce murmure, mais ne posa pas plus de questions quant à ses propos. Dans le cas contraire, elle se serait sûrement attardé sur le sobriquet donné à sa sœur : Naira était contrôlante, c'est vrai, mais jamais insistante si elle ne le devait pas. Les ordres ne venaient pas d'elle ; ils venaient de plus haut. Elle n'était qu'un intermédiaire. Qui plus est, Fâna était née sœur de mage, mais Naira avait débuté la vie dans une famille sans renommée, en esclavage, d'un père absent, qui se battait pour la cause des elfes. Il était évident que sa place au sein du Cercle avait une autre importance que celle que Fäna lui accordait. Elle haussa une épaule, jouant maintenant distraitement avec une mèche de ses cheveux.

''C'est une chance d'être mage. Vous êtes respecté, plus esclave, craint, plus soumis. Et puis, mes pouvoirs... Il vaut mieux que je reste là-bas. Je ne suis plus une apprentie, donc je peux sortir quand bon me semble, à présent. Je ne trouve juste rien à faire à Centremonde. Et je ne vois pas ce que je ferais à Whyrnam non plus. Il vaut mieux que je reste là-bas, et que je devienne professeure, aussi. Comme ma sœur.''

Cette dernière remarque sembla plus amère.


Dernière édition par Fäna Órinn le Lun 6 Juil - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 22:19

Pour l'instant, Charles n'avait que Naira à qui faire tomber sa colère, si on pouvait vraiment l'appeler ainsi. Il ne connaissait pas ses supérieurs, et c'est bien elle qui avait plus d'une fois tenté de le faire changer d'avis et de le tirer jusqu'au Cercle. Par chance qu'il n'était pas assez en forme pour pouvoir faire le voyage, car il avait tout récemment pratiquement changé d'avis.
Pour ce qui est du reste, le demi-elfe écouta la jeune Fäna sans l'interrompre. La pauvre n'avait apparemment rien connu d'autre que la vie sous le toit familial ou celle du Cercle. Pour tout dire, l'herboriste n'avait pas non plus voyagé et fait tant de chose dans sa longue vie, mais au moins, il ne l'avait jamais vécue sous une sorte d'enfermement.

"Si c'est une chance de rester enfermé entre quatre murs, alors j'préfère être craint." Il se maudit, grogna -il parlait trop!-, mais passa à autre chose bien assez vite. "Pourtant, c'est une grande ville, il devrait avoir pas mal de choses à faire." Un temps: il avait facilement décelé l'amertume de ses dernières paroles. "J'ai pas l'impression qu'ça te tente plus qu'ça." Encore une pause. "Tu te débarrass'ras jamais d'ton stress si tu continues comme ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 22:49

Et manifestement, Fäna avait achevé de le résoudre à ne pas changer son avis, finalement... Il est vrai que la jeune fille n'avait pas connu d'autres environnements que la vie au sein du Cercle des Mages, ou la vie d'esclave de son enfance. Et tout semblait plus beau, plus libre à côté d'une vie de misère. Après ses paroles, elle remarqua avec douceur.

''Je ne pense pas que vous sachiez ce que c'est d'être constamment traîné dans la boue.'' Elle réfléchit un instant, et admis. ''Mais malgré ça, jeune, je ne voulais pas qu'on m'emmène au Cercle. On m'y a convaincue...'' Elle continua. ''Hm. Je ne sais pas faire grand chose. Juste la musique et la magie. Je n'ai pas ma place hors du Cercle.''

Pour le reste, elle ne répondit rien. Elle le savait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Lun 23 Fév - 23:14

Il laissa passer la remarque d'un mouvement de la main. Évidemment qu'il ne connaissait pas cela. Il s'en était sauvé grâce à sa maîtresse, madame Cuidinghtheach. C'était elle qui l'avait sauvé de sa vie de misère en le soignant... Et en le cachant. Car c'était bien elle qui l'avait convaincu de cacher ses origines elfiques pour vivre loin de la peur.
S'il parla, ce fut à propos de sa place au sein du Cercle.

"Ça t'oblige pas d'y rester. Et pis, un métier, ça s'apprend. J'connaissais rien à l'herboristerie, avant. Ta magie pourrait être ben plus utile qu'tu penses."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 24 Fév - 15:42

''Oui, un métier s'apprend.'' accorda-t-elle. ''J'aurais mieux fait de dire qu'il n'y a rien de plus que je ne sache faire et qui m'intéresse vraiment. Mais je pourrais être musicienne et m'intégrer dans une troupe. Et je ne pense pas que les gens comprendraient... Si je quittais le Cercle pour devenir une autre. La magie est un don des Dieux, après tout. Rejeter ce don et ses privilèges, c'est de l'ordre du blasphème, non ?''

Elle poussa un soupir plus vif, et détourna les yeux.

''Ma magie... Elle n'apporte que la mort et la désolation.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 24 Fév - 16:05

Il fronça les sourcils. Comprendre quoi? Qu'elle voulait simplement une vie plus heureuse? Ce que les gens de la ville étaient coincés... Il n'ajouta cependant rien, mais ouvrit tout de même la bouche après avoir secoué plusieurs fois la tête.

"J'ai jamais dis de rejeter ta magie. Mais d'l'utiliser autrement. J'suis sûr qu'elle serait utile autrement que dans le Cercle. Tu pourrais voir et expérimenter d'autres choses, comme ça."

Il la jaugea pendant quelques petites minutes sans parler. Il se demandait si elle parlait par expérience ou seulement par crainte. Charles avait quelque peu peur de faire une maladresse et pesa donc longtemps ses mots avant de rouvrir la bouche pour parler d'une voix lente.

"Qu'est-ce que les Dieux t'ont donnée, comme don?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 24 Fév - 16:16

Mais comment la vie pouvait-elle être plus heureuse qu'au sein du Cercle ? C'était l'aboutissement de toute vie, le sommet de la pyramide, les descendants les plus directs des Dieux. Les Seigneurs ne rejetaient jamais leurs terres et leurs droits ! Et Fäna n'était pas réellement malheureuse d'être mage, elle ne regrettait que les limitations que cela nécessitait... Et regrettait que sa place dans cette société privilégiée ne soit que celle d'une jeune tout juste sortie d'apprentissage. Et des humains – des humains ! - se trouvaient être ses supérieurs. Elle secoua la tête.

''Ma magie, elle n'est qu'utile en temps de guerre. Et je ne suis le soldat de personne.''

Elle attendit un instant avant de répondre.

''Je suis nécromancienne.'' Une pause, elle continua. ''Quand mes pouvoirs sont apparus, jeune, les animaux faiblissaient et les fruits pourrissaient sur mon passage. J'ai vu un arbre noircir et ses branches s'affaisser parce que je voulais cueillir un fruit. C'était un arbre du verger de notre Seigneur, et tout ce qui a sauvé notre famille, c'était que mes pouvoirs signifiaient que je devais être intégrée au Cercle, comme Naira. Il n'y a jamais de répression sur la famille d'une personne que l'on craint.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 24 Fév - 16:39

Pour l'instant, Charles ne pouvait que se fier sur les paroles de la jeune fille et ne pouvait donc conclure que c'en était une véritable prison. Il était d'ailleurs bien reconnaissant à l'elfe de lui avoir avoué la vie qui aurait pu être la sienne s'il avait fini par suivre Naira jusqu'à Centremonde.
Il l'écouta totalement avant de réfléchir encore une fois à la meilleure façon de lui répondre. Elle avait raison en partie, mais elle devait savoir que ses pouvoirs de nécromancienne ne se limitaient pas seulement à la destruction. C'est d'ailleurs quelque peu incertain -cela se voyait dans le ton de sa voix- qu'il s'avança.

"Le feu est pas seulement synonyme à la destruction." Un temps. "Par exemple," il fit un geste vers sa cheminée où quelques braises somnolaient, "il m'aide à soigner en faisant infuser mes herbes dans d'l'eau chaude." Encore une pause. "Y'a juste l'utilisation que tu en fais qui décide si c'pour le mal ou le bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 24 Fév - 17:08

Et c'est peut-être parce qu'il parut bien trop ostensiblement incertain qu'elle, eut la confiance d'avancer des faits qu'elle pressentait exacts. Elle parla d'un ton plus amer.

''Naira m'a dit la même chose. C'est facile à dire, lorsque vous êtes née sous le signe du feu. C'est vrai que le feu a deux visages, celui qui chauffe et celui qui consume. Mais la mort, elle n'apporte rien, elle ne fait que prendre.'' Elle prit un temps, fixant l'une de ses mains, comme avec une sorte de perplexité. ''La déesse de la mort s'emploie à prendre des vies pour renouveler un cycle. Les âmes sont redistribuées à la nature. C'est ce qu'on apprend au Cercle.'' Elle lui envoya un regard. ''Vous, vous pensez sûrement que les âmes survivent et se retrouvent dans l'Au-delà. Peu importe. Moi, je pense que la Mort est égoïste. Elle prend les âmes pour se nourrir elle-même. Quand je prends la vie d'un être vivant, son énergie ne fait que s'insuffler en moi. Et quand je réanime les corps, cette énergie, je la garde encore. Alors les corps sont des marionnettes sans vie, sans conscience...''


Dernière édition par Fäna Órinn le Lun 6 Juil - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mar 24 Fév - 18:09

Il ne voulut même pas approfondir le sujet. C'est bien pour cette raison que même s'il l'écouta jusqu'à ce qu'elle ait fini d'étaler ses pensées avant d'ouvrir lui-même la bouche.

"Oublie cette portion. Les Dieux t'ont donné un don et tu dois vivre en harmonie avec lui. Même s'il y a des mauvais côtés, il fait partie de toi. Tu l'as dis toi-même: le rejeter, c'est un blasphème. Alors, tant qu'à vivre dans la peur et le dédain, tu dois faire la paix avec lui. Il a probablement des bons côtés. Tout a des bons côtés. Tu dois le voir positivement: c'est pas de la destruction, c'est de la création. Même la nature a besoin des cendres pour mieux reprendre son souffle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 25 Fév - 20:02

Elle resta muette pendant un instant, considérant ses paroles silencieusement. Le fait est qu'elle en avait déjà entendu de semblables : il était courant que les jeunes nécromants soient pessimistes face à leurs pouvoir. Mais comme maîtriser la magie se basait également sur les émotions, positives ou négatives. Un juste milieu est nécessaire. Elle admit donc.

''Je sais.'' Ce qui parut sans doute être une réponse un peu prétentieuse : ses paroles précédentes avaient clairement laissée sous-entendre que si elle le savait, elle ne l'appliquait pas pour autant. ''Maintenant que j'ai réussi à le contrôler, je suis plus sereine. Mais les premiers temps étaient plus durs.'' Elle se stoppa un instant, puis remarqua, le fixant du regard. ''On m'a souvent rabâchée, au Cercle, des discours similaires. Ma mère, et Naira aussi. La Déesse de la mort m'a choisie, et elle m'a choisie pour une raison. Même si je ne vois pas laquelle, il y en a forcément une. C'est ce qu'elles disent.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 25 Fév - 21:01

Dans ce cas, probablement avaient-ils tous raison? Toutes ces personnes qui voyaient cette situation du même oeil, qui comprenait la vie de cette façon.
Comme elle finit par accepter sa même vision, il se lança vers l'arrière, allant reposer son dos sur celle-ci, un petit sourire satisfait sur le visage. D'ailleurs, sans vouloir lui réchauffer les oreilles avec les mêmes salades -il se souvenait de son adolescence et sa haine envers les adultes qui avaient toujours raison!-, il hocha simplement de la tête.

"Et elles ont raison." fit-il en grattant sa barbe de quelques jours. "J'espère qu'tu les crois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   Mer 11 Mar - 20:16

Elle répondit, simplement, haussant même une épaule.

''Je les crois. Et puis, je n'ai pas vraiment le choix.''

Elle laissa passer une petite minute de silence. Mais la jeune fille était loin de ne plus savoir quoi dire : elle réfléchissait. Elle hésita, puis remarqua doucement.

''Naira parle de vous parfois. Pour quelqu'un avec un discours comme celui-ci... Ces conseils de 'vivre en harmonie avec mon don', vous semblez rejeter le votre.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaissance tardive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance tardive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Veillée tardive... ou réveil prématuré.
» Arrivée 'tardive' de Klouska
» Lessive tardive... [Scott]
» Visite tardive
» Chaleur de fin de journée, et une bonne raclée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Cennestre :: Terres de Cennestre :: Montagnes de Feu :: Whyrnam-
Sauter vers: