Forum RP médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Routine interrompue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 16:44

Ce signe de la main, et ce soupir, bien que clairs sur ses intentions, la vexèrent, et ce même si elle hocha la tête sans rien lui montrer. Il est vrai que ce n'était que paiement pour ses services, néanmoins, le demi-elfe était bien ici un invité dans sa demeure ! Du moins, dans celle de sa famille. Elle songea que, manifestement, sa vie d'ermite lui avait fait oublier – ou bien ne les avait-il  jamais appris – les principes de base de la courtoisie et de la politesse. Personne ne prit attention à son manège une fois qu'il fut assis et la maîtresse de maison s'occupa immédiatement de servir les assiettes, après avoir souri et hocher la tête vers son invité, apportant également une miche de pain pour chacun afin que le repas soit au moins un peu plus consistant, car les légumes ne tenaient guère au corps.

Avant de se servir, chacun joignit les mains et remercia très brièvement – une phrase tout au plus, sans même parler, rien que de pensée – les dieux pour le repas qu'ils étaient sur le point de partager. C'était une pratique commune chez certaines familles elfiques, et au sein du Cercle. Chacun commença à manger, prêtant tout de même attention à l'invité. Allait-il parler ? Complimenter ? Quoi qu'il en soit, Fäna parla la première, le considérant pourtant avec un rien de méfiance, la cuillère dans son bol de ragoût, la tenant encore d'une main sans avoir encore avalé une bouchée.

''...Merci. Pour votre aide.''

Mais il s'agissait plus de politesse que de sincérité. De toute manière, c'était son métier, non ? Et ils étaient bien en train de le payer par ce repas, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 17:14

Charles ne remercia la dame que par un bref hochement de tête lorsqu'elle posa son assiette devant sa place, attendant patiemment qu'on serve tout le monde avant de commencer. Il était peut-être un vieil hermite, cela ne voulait pas dire qu'il avait totalement perdu le sens des bonnes manières. Il remercia les Dieux pour le repas de la même manière que le restant de la tablée avant de prendre sa cuillère de la main gauche, puis sa miche de pain de la main droite, prêt à faire plonger au plus vite l'ustensile dans son assiette. Il mangea rapidement plusieurs bouchées, se brûlant même la langue au passage -il n'avait pas l'habitude de manger des repas chauds- avant de s'arrêter, de lentement monter son regard vers l'autre jeune femme qui lui avait parlé d'une voix peu sûre, il lui avait semblé. Il posa sa cuillère, la contempla quelques instants avant de secouer doucement la tête et d'ouvrir la bouche.

"Vous irez bientôt mieux." fit-il, pratiquement sans lien, d'une façon si rythmée qu'on pouvait rapidement comprendre que c'était une formule souvent utilisée chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 18:12

Fäna n'avait alors toujours pas touché à son assiette. Il était probable que son appétit l'avait quittée, comme son sommeil, d'autant plus alors qu'elle devait partager son repas avec un inconnu. Sa sociabilité n'était pas en cause : elle appréciait simplement l'intimité et le calme, d'autant plus les jours de maladies. Elle détourna son regard de l'homme, jouant avec son ragoût à l'aide de sa cuillère, la faisant tourner dans son assiette. Elle maugréa, à voix basse, pourtant, mais d'une nuance bien assez forte pour que chacun à table l'entende.

''Je suis sûre que vous dîtes ça à tout le monde ; vous devriez peut-être en faire votre enseigne.'' Et si la mère de la jeune elfe ne parla pas immédiatement, sa sœur, elle, le fit, ne lui reprochant ses paroles qu'en prononçant son nom un peu sèchement avant de reprendre une bouchée  de ragoût.

''Fäna.'' Mais peu après, Fäna ayant fermé les yeux et continuant de jouer avec sa ourriture plutôt que de la manger, elle suggéra avec bienveillance. ''En tous les cas, tu ne guériras jamais si tu ne manges pas. N'est-ce pas, mère ?''
''Oh oui. Fäna. Mange un peu, ma chérie.''

La jeune elfe ne fit que soupirer, mais amena finalement, avec réluctance, il semblait, une bouchée jusqu'à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 18:28

Il l'écouta sans dire un mot, l'air même impassible. C'était bien la première fois qu'on lui disait une telle chose après avoir guéri un patient. Bon, elle ne l'était pas encore, mais du moins, elle le serait dès qu'elle aurait prit de ses herbes. Ses remèdes étaient toujours très efficaces, il pouvait le jurer. Il était moins bon pédagogue, c'est vrai, mais elle n'avait pas besoin de le dire ainsi. Il était le premier mal à l'aise ici. Encore une fois, il alla chercher une feuille de menthe poivrée dans sa bourse pour l'emmener à sa bouche -une manie qu'il avait lorsqu'il se sentait stressé-. Il ne dit rien pour le moment, se contentant seulement de ne plus regarder la jeune femme, fixant son bol. Après un moment, il se risqua à ouvrir la bouche.

"J'le dis parce que j'le sais." articula-t-il d'une voix faible.

Il recommença à manger sans parler davantage. Il ferait mieux de finir rapidement, puis de partir, ne pas déranger la maisonnée plus longuement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 19:38

Fäna, ainsi, ne répondit pas davantage, se contentant de manger lentement le contenu de son assiette. Elle fit mine de ne pas comprendre ce qu'elle avait bien pu dire qui fût déplacé : elle n'avait dit que la vérité. Sa sœur lui envoyait toujours quelques regards discrets, comme s'assurant qu'elle dirait plus quoi que ce soit de trop cru, de trop franc, et d'aussi embarrassant. Thybalt cru bon intervenir, allant masser la main de sa fiancée dans la sienne, puisqu'elle lui semblait maintenant tendue. Il déclara, avec un sourire, pratiquement taquin.

''Excusez ma belle-soeur, sir. Elle n'a pas dormi depuis quelques temps, alors que le voyage l'avait déjà épuisée. Il est évident qu'elle n'a pas toute sa tête.''

Mais il ne parvint qu'à vexer l'intéressée qui, pincée, répliqua cette fois immédiatement, froide, sans pour autant hausser le ton, fixant son beau-frère, pourtant.

''Être franche ne fait pas de moi une folle, je vous ferai remarquer !'' Surpris – il l'avait dit sur le ton de la plaisanterie -, il tenta de se rattraper.
''Ce que je voulais dire, c'est que ta fatigue...'' il se fit interrompre par sa fiancée, qui posa la main sur son bras pour le prier d'un geste de se stopper. Naira reprit, la voix douce.
''Ces herbes te feront du bien, petite soeur.'' Celle-ci répondit vivement, après un vif soupir.
''Ne m'appelle pas comme ça.''

Naira se stoppa alors, attristée, un long instant, puis parla plus bas, à l'attention de son invité.

''Je m'excuse. N'allez pas croire que l'atmosphère est toujours aussi froide. Ma sœur est de toute évidence troublée par la maladie.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 19:57

Aux mots de Thybalt, il sut que la malade se fâcherait. Lui aussi l'aurait fait! Pas toute sa tête? À cause d'une petite marche et de nuits pauvres en sommeil? C'était insultant, même dit à la blague. Il ne tiqua donc pas en voyant la principale intéressée répondre plutôt froidement. D'ailleurs, ça lui arracha un subtil sourire. Il n'était peut-être pas le bienvenue ici, mais au moins, c'était animé. Car, oui, parfois, ça lui manquait, même s'il adorait le calme de sa forêt.

C'est en secouant la tête qu'il répondit à Naira. Ce n'était rien.

"La fatigue est malheureusement pas une maladie. Elle dit c'qu'elle pense, c'est son droit. N'la maternez pas plus pour ça." grogna-t-il doucement, les yeux sur son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 21:12

Fäna remarqua ce sourire, ce qui lui fit presque hausser un sourcil. Il se moquait d'elle ? Elle ne fit pas de remarque, cette fois, uniquement parce qu'il était invité et qu'elle en avait déjà assez fait... Et peut-être également parce que le jugement d'un étranger, d'un roturier, d'un fils d'humain, qui plus est, lui importait peu. Elle n'avait pas pris garde à cette précédente conversation avec sa sœur : elle ne voyait pas d'oreilles et c'était tout ce qui lui importait. Cependant, ses paroles la surprirent un peu. Prenait-il réellement sa défense ? Naira esquissa un sourire un rien embarrassé.

''Je ne la materne pas...'' Et sa sœur de répondre, calmement.
''Oh que si, tu me maternes, et pour être honnête je suis heureuse que quelqu'un d'autre en convienne.'' Elle envoya un regard à sa mère. ''Maman n'a pas même fait yen remarque, ni papa, mais toi, cela fait déjà plusieurs fois que tu me reprends. J'ai peut-être des siècles de moins que toi, mais je ne suis plus une adolescente, Naira.''

Leur mère ne dit toujours rien, d'ailleurs, ni le père de la plus jeune. Ils étaient habitués à leurs querelles... Et cela les attristait toujours un peu. Les deux sœurs ne pouvaient-elles pas mieux s'entendre ? Elles s'aimaient, pourtant, il n'y avait aucun doute là-dessus... La plus âgée des deux reprit donc, la voix monotone. Manifestement, c'était elle, cette fois, qui était peinée, et pincée.

''Bien. Excuse-moi. Je prendrai garde de désormais me tenir à ma place; il est vrai que je ne suis que ta sœur aînée.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 17 Déc - 13:40

Il savait que ses paroles allaient soulever d'autres arguments, c'est donc pourquoi il ne parla pas davantage, les laissant à leurs affaires. Il trouvait personnellement qu'elle la maternait, et c'était bien tout. De toute façon, il ne se basait que sur peu de chose, donc croyait que ses arguments ne valaient pas la peine d'être dit. C'était déjà bien que la petite Fäna et lui soient du même accord.
L'herboriste continua à manger silencieusement, semblant ne pas s'intéresser à la conversation, ce même s'il y tendait une oreille attentive. Il y comprit même facilement le lien qui liait les deux soeurs, au ton attristé de la plus vieille.

C'est sur le froid qu'il avait laissé qu'il finit la dernière bouchée de son ragoût. Il déclara.

"J'vais pas profiter encore trop longtemps d'votre hospitalité..." Il prit sa canne et entreprit de se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Ven 23 Jan - 14:20

Naira lui envoya un regard, quelque peu embarrassée. Elle songeait que la froide discussion qui s'était tenue entre elle et sa sœur avait motivé son départ. Elle ne pouvait, ni ne voulait vraiment le retenir en ces circonstances, néanmoins, elle remarqua.

''Il n'est pas nécessaire que vous partiez si tôt, mais si vous avez à faire, je vous souhaite une bonne soirée. Laissez-moi néanmoins vous raccompagner, ce serait la moindre des choses.''

Elle termina rapidement son assiette et esquissa se lever, mais sa sœur cadette le fit avant elle, elle qui avait pourtant mangé à peine une moitié de son assiette, alors que tous les autres convives avaient presque terminé, si ce n'était déjà fait.

''Pas la peine. Laisse-moi faire, j'ai besoin de prendre un peu l'air.'' Elle se dirigea immédiatement vers le manteau de l'homme, qu'elle attrapa pour le lui remettre.
''Tu ferais mieux de terminer ton assiette, ma chérie.'' fit remarquer sa mère. Naira, elle, consciente des résolutions qu'elle avait prononcé précédemment, n'osa pas lui reprocher quoi que ce soit. La plus jeune répondit donc, envoya pourtant un rare sourire à sa mère, afin qu'elle ne s'inquiète pas.
''Je n'ai plus très faim, je pense qu'une petite marche me creusera de nouveau l'appétit. Au besoin, je réchaufferai mon assiette, ne t'inquiète pas.''
''Tu devrais peut-être laissa Naira venir avec toi, tout de même, autrement tu repartiras toute seule...'' Cette fois-ci, cependant, Fäna dissimula moins correctement son agacement.
''Mais non, maman. Tout va bien, je ne vais faire qu'un bout de chemin, quelques minutes à peine et je rentrerai ; je suis sûre que notre invite pourra faire le reste seul, n'est-ce pas ?''

A ces mots, elle lui envoya un regard. Elle se dirigea ensuite vers la porte. Pour tout dire, elle avait réellement besoin de prendre l'air, d'abord parce qu'on la laissait trop rarement sortir des faits de sa soit-disant maladie, et ensuite parce qu'elle devait laisser retomber la pression des discussions précédentes. Elle s'enflammait vite, la petite Fäna, mais elle s’éteignait tout aussi rapidement. Il lui suffisait d'être un peu seule, de reconsidérer les choses de son côté et elle verrait par elle-même ses erreurs de jugement. Toujours entourée en ce moment, elle avait eu bien du mal à en faire ainsi ; d'où sa mauvaise humeur récente.

''Allons-y ?''

Fit-elle finalement à l'intéressé, une fois son propre manteau noir à capuche sur ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Ven 23 Jan - 16:59

Il n'avait pas à faire, non, mais Charles pensa plus simple de donner une mauvaise et fausse excuse à ses invités que de les embarrasser avec la vérité. Il tissa donc ainsi quelques mensonges du fait qu'il devait aller préparer quelques tisanes et autres soin pour ses probables visites du lendemain. Cependant, lorsqu'on lui proposa de le raccompagner, il secoua la tête, prêt à refuser poliment, mais la jeune elfe le coupa avant même qu'il n'ouvre la bouche. Il la regarda avec intérêt, puis haussa les épaules. Elle pouvait bien partir avec lui si elle aimait cette excuse pour pouvoir sortir.
C'est donc avec une certaine peine qu'il se remit sur ses jambes, s'aidant de sa canne de bois pour se mouvoir. Muet, il accepta sa cape, la plaça sur ses épaules, mais n'aida pas la jeune fille à s'échapper de la maisonnée, pourtant prêt à argumenter s'il fallait aller jusque là. D'ailleurs, rassurant, il ouvrit la bouche pour rassurer la plus vieille femme.

"Ouais." Simplement.

Il se déplaça lentement jusqu'à la porte, suivant la jeune fille, fermant la marche, claudiquant. Ils sortirent donc enfin tout deux de la maisonnée. Le demi elfe resta silencieux un bon moment, marchant peut-être un peu trop lentement pour le pas jeune de Fäna. Il attendit d'être à une distance raisonnable de la maisonnette avant de parler.

"Tu peux y aller si tu veux être toute seule..." Il avait bien deviné?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 11 Fév - 12:14

Même peu rassurée, la vieille femme laissa partir sa fille. Il est vrai que pour les elfes ses quelques vingt années étaient bien jeunes. Néanmoins, elle était désormais une adulte, et qu'on la traite en enfant lui sciait les nerfs ; c'était le fait de n'avoir que des elfes âgés de plus de deux siècles sous le même toit, elle en était certaine, qui était la source de ce maternage constant. Et Thybalt, pourtant bien moins âgé que les autres, lui aussi, n'y avait pas droit. Mais il était fiancé à Naira, alors, évidemment, tout était différent. L'hyménée l'avait-il mûrit à leurs yeux ? Seules quelques fois, son jeune âge, car il était moins âgé qu'un siècle, était sujet aux boutades de sa fiancée et des beaux-parents.

Fäna prit donc en effet le pas sur l'homme après avoir refermé la porte de la maisonnée elle-même, et prit une grande respiration alors qu'elle le devançait de plusieurs pas. Enfin seule avec ses pensées ; accompagnée par un homme qui n'ouvrait pas beaucoup la bouche, et cela lui convenait. Au sein de sa famille, peut-être issue d'une culture elfique orale, le silence était signe de maladie. Rester muet n'était pas un état naturel, un refus de parler ne pouvait qu'être mauvais signe. Alors on la forçait à parler, plus haut, davantage, à expliciter ce qui n'allait pas. Mais la seule chose ''qui n'allait pas'', c'était bien qu'elle devait toujours parler, même lorsqu'elle n'avait pas grand chose à dire.
Elle se retourna, pourtant, lorsque l'homme lui parla soudainement. Elle ne s'y était même pas attendue. Elle savait bien qu'il avait compris la raison de sa proposition à l'accompagner, mais elle avait pensé qu'il y avait comme un accord tacite entre eux deux. Elle répondit néanmoins.

''Je vais vous accompagner sur quelques mètres encore. Ensuite je resterai un moment sur place et resterai seule un moment. Ma mère a raison ; je ne devrais pas m'éloigner.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 11 Fév - 13:54

Charles la regarda faire d'un oeil -pratiquement amusé tiens- pendant le trajet qu'ils firent silencieux. Si elle avait eu l'air bien mature près de sa mère, elle ne le semblait plus ici, sans son entourage. Elle avait un je-ne-sais-quoi qui rappelait l'enfance, sans trop exagérer non plus. Peut-être était-ce seulement ses traits fins, ses petites mains et sa taille gracile qu'il n'avait pas remarqués au premier coup d'oeil, assis à la table familiale. À vrai dire, il avait bien plus fixé son assiette qu'autre chose, peu à l'aise dans une foule ou dans un groupe qu'il ne connaissait pas. Il préférait, sans surprise, être seul ou rencontrer les gens un à un, ou en couple. Il n'avait pas la verve ni l'assurance pour s'imposer lors de plus grandes assemblées.

Lorsqu'elle lui répondit, il haussa les épaules. Si elle voulait encore de sa présence, c'était son "problème". Il avança toujours lentement, s'aidant de sa canne, claudiquant, et ce vers la forêt, où il prévoyait s'enfoncer sans que la jeune elfe ne le suive plus loin. Et pourtant, avant de se faire, la dépassant probablement une fois qu'elle s'arrêta, comme elle le lui avait dit, il se stoppa, ne se retournant pas. Il parla d'une voix juste assez forte pour qu'elle l'entende.

"Vous irez bientôt mieux. Et c'est pas une phrase d'jà toute faite. J'le sais: j'ai confiance aux pouvoirs des herbes que j't'ai remis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 11 Fév - 14:10

Par bonheur la jeune femme ne lisait pas dans ses pensées : ce n'était réellement pas un compliment, pour elle, d'être rajeunie. Et même si cela s'imposait surtout sur ses traits physique et non sur son âge réel ou ses traits de caractère.
Elle s'arrêta ainsi effectivement et décida même de s'asseoir sur un rocher de mousse, prenant attention de couvrir sa robe de bonne facture du bas de sa cape, dont elle se souciait moins, avant de se faire. Elle ferma les yeux un instant, se massa le front, avant de rouvrir les paupières pour le fixer, après ses paroles. Elle s'en voulut, à ce moment-ci, d'avoir parler de manière si acerbe plus tôt. Elle se pinça discrètement la lèvre inférieure, et parla avec une certaine douceur, méconnaissable si ses proches avaient eu l'occasion de l'entendre.

''Merci. Et excusez-moi. Je ne le pensais pas.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 11 Fév - 14:41

Il se retourna à demi cette fois, la regardant du coin de l'oeil. Il ne souriait pas, mais cela ne voulait pas dire qu'il n'était pas d'humeur. La preuve: ses sourcils n'étaient pas froncés. Derrière son visage bourru, il avait l'air d'être plutôt neutre. Il secoua la tête, probablement en signe d'un "ce n'est rien". C'était vraiment trop difficile d'ouvrir la bouche pour parler? Et pourtant, il le fit, soupirant juste avant. Mais ce n'était en aucun cas de la faute de la jeune Fäna. Ses pensées allaient seulement plus loin.

''La plupart sont jus' méfiant l'première fois. Ils aiment mieux faire la file pour aller voir un "vrai" guérisseur. Pour eux, 'n est probab'ment jus' des charlatans. C'pas assez précis ou instantané.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fäna Órinn
Membre du Cercle
Membre du Cercle
avatar

Féminin Relations : Naira Órinn (demie-soeur)
Messages : 46

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 11 Fév - 14:48

Elle sembla réfléchir un instant à ses propos, mais elle ne le regarda pas. Elle garda, cette fois, les yeux fermés, se recroquevillant sur elle-même, comme si elle avait tâché de garder la chaleur de son corps en sécurité. Elle s'entoura d'ailleurs de sa cape du mieux qu'elle le put. Il ne faisait pas si froid, mais un peu plus de chaleur était tout de même bienvenue. Elle déclara naturellement.

''Il y a des maux que les guérisseurs ne peuvent soigner. Ils soignent surtout les blessures et les maladies, tout agression extérieure au corps. Mais les blessures et les maladies internes – ils ne peuvent rien y faire. Pas plus qu'ils ne peuvent aller contre la mort.''

Elle rouvrit les yeux, juste une seconde, pour le fixer.

''Vous ne devriez pas rentrer ?''

Elle ne voulait pas être plus impolie qu'elle ne l'avait été, mais... Il lui avait proposé de la laisser seule, auparavant, et c'est ce qu'elle avait voulu en prenant place à cet endroit, le laissant faire le reste du chemin de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 11 Fév - 15:31

Il l'écouta calmement, sans l'interrompre, sans bouger, sans changer d'expression. Et ce jusqu'à ce qu'elle finisse, puisqu'il se permit un petit sourire. Il ne s'expliqua qu'en une seule et unique phrase, sans mot en trop, sur un ton tout aussi bas que son précédent.

"Alors c'tant mieux pour nous."

Par "nous", devait-il vouloir parler des herboristes de ce monde. Mais ne laissait-il pas présager qu'il pouvait aller contre la mort? Était-ce pour cela, son petit sourire? Oh, ne me dites pas qu'il avait un sens de l'humour?! Il resta mystérieux, surtout silencieux. Ce n'est qu'en se penchant légèrement qu'il lui souhaita un bon reste de soirée. Charles se retourna et recommença immédiatement à marcher vers la forêt, vers sa maisonnette, là où il avait laissé ses plantes et ses herbes qu'il irait rejoindre avec un empressement étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Routine interrompue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Routine interrompue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Attente. Spleen. Routine. Ennui. Quotidien. Monotonie. Torpeur.
» Rien qu'une petite mission de routine en territoire ennemi. [Pv : Soul & Howard]
» Une simple mission de routine... ou pas. [+18]
» La routine a Mahora ? Jamais d'la vie !
» [Terminé] "Non, chut ! Tu vas tout gâcher..." [ P & D ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Cennestre :: Terres de Cennestre :: Montagnes de Feu :: Whyrnam-
Sauter vers: