Forum RP médiéval-fantastique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Routine interrompue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Routine interrompue   Sam 8 Nov - 21:37

Il faisait quelque peu gris ce jour-là. Un jour venteux, avec de pourtant légers nuages, un peu froid, mais agréable pour un jour d'automne. À cause de cette température, des feuilles mortes, rouges, jaunes et oranges jonchant le sol, Charles s'était prémuni d'une lourde cape d'un vert profond, redressant le capuchon sur sa tête aux quelques cheveux argents, protégeant ses oreilles du vent. Dessous, il s'était couvert d'une tunique gris de Payne, attachée par une corde de lin, et de pantalon ample châtain.
De sa canne de bois massif et noueux, il balayait quelque peu le sol devant lui, marchant lentement, son poids balançant de sa canne à sa jambe gauche, lui donnant un air beaucoup plus vieux qu'il ne le semblait. Parfois, il se penchait, observait une plante devant lui, dégageait une serpe dorée de sa ceinture et la coupait délicatement pour la déposer dans une grande besace installée en bandoulière. Lorsqu'il se relevait, il recommençait à marcher, puis son petit jeu de cueillette recommençait. Pour lui, seulement la routine, sa vie de tous les jours, lui permettant ensuite de concocter des baumes et des infusions.
Il serait rentré chez lui, à l’orée des bois près de Whyrnam, pour l'après-midi, le moment de la journée où, habituellement, les villageois du coin venaient le voir pour guérir leur plaie, soigner leur mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Dim 9 Nov - 13:49

Whyrnam se trouvait à des centaines de kilomètres de marche et de chevauchées de la capitale. S'y rendre était un long voyage de plusieurs semaines, même lorsque les voyageurs ne s'arrêtaient que pour quelques heures de sommeil et se servaient, la nuit, des étoiles pour guider leur route. On n'empruntait pas les chevaux du Cercle pour si long voyage de courtoisie, du moins c'était bien l'avis de la pyromancienne, qui avait loué des chevaux pour l'occasion. S'il s'était agi d'aller chercher un apprenti, passait encore, mais l’apparente jeune femme et ses proches ne s'y déplaçaient souvent que pour visiter leur famille. C'était exactement la raison de leur présente visite ; mais cela n'empêchait jamais la mage de saluer certaines autres connaissances, des amis, ou encore de prendre de relaxantes pauses, moments privilégiés de solitudes, durant la journée. Ils resteraient ici pour une semaine ou deux, rentabilisant les journées de voyage.
Ainsi, le travail de l'homme, imperturbé par le souffle du vent, imperturbé par les feuilles virevoltantes et imperturbé par la fraîcheur de ce jour d'automne ne fut interrompu que par une voix douce, un salut courtois prononcé dans son dos.

"Salutations, Charles."

Lorsqu'il se retourna, il se retrouva face à une silhouette qu'il connaissait déjà, et ce même si les visites se faisaient parfois rares. Elle aussi portait un manteau sur les épaules, une capuche courant le haut de son crâne, mais le tissu était d'un qualité indéniablement supérieure, et il était agrémenté de bordures. La robe émeraude, dissimulée, qu'elle portait en dessous était sans conteste d'une fabrique similaire. Elle rabaissa le capuchon une fois ses paroles prononcées, laissant mieux apparaître son visage, ses yeux verts, ses oreilles élancées, les cheveux noirs qui tombaient sur son dos. Malgré les années durant lesquelles ils s'étaient cotoyés, Naira possédait toujours un visage jeune, n'avait pas pris une ride. Un sourire paisible décorait ses lèvres peintes d'un rouge discret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Dim 9 Nov - 14:43

Il ne fallut bien que cette voix féminine pour que Charles lève les yeux de son travail. Il observa la jeune femme longuement, comme s'il n'avait pas compris qui était là, qu'il ne la reconnaissait pas. Il la jaugea de haut en bas, fixant ses habits luxueux, ses traits fins et même ses oreilles avant de se redresser difficilement à l'aide de sa vieille canne. Le demi-elfe grogna doucement, soupira, avant de répondre à son, difficile à croire, aînée.

"Mademoiselle Órinn. Que m'vaut l'honneur d'votre visite, cette fois."

Car il s'y attendait: à chaque fois ou presque où l'elfe venait lui rendre une visite improvisée -car elle ne s'était jusqu'à lors jamais annoncée préalablement à l'aide de lettres-, c'était pour lui proposer de la rejoindre au Cercle, à Centremonde, loin de sa forêt calme qu'il aimait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Dim 9 Nov - 16:03

Ce regard ne sembla pas l'indisposer, et aucun doute dans son esprit ne subsistait sur le fait qu'il la reconnaissait. Elle ne s'interrogea même pas sur la nature de ce regard ; cela ne l'intéressait guère. Elle lui répondit d'un sourire invitant.

"Je vous en prie, je vous le répète, appelez-moi Naira. Ce nom de famille n'est qu'une convenance. J'ai encore un rien de mal à le considérer comme une partie de mon identité... "

Puis, si elle ne rit pas, son sourire se fit plus amusé.

"L'on croirait que vous m'accusez. Je venais sans raison précise – ma sœur, mon fiancé et moi-même rendions visite à ma mère, et j'avais envie d'une balade en forêt. Je vous y ai croisé, ainsi je vous salue."

Elle jeta un œil aux herbes que l'homme ramassait, s'abaissa même pour en effleurer une du doigt. Naira ne possédait que de vagues bases d'herboristerie ; elle savait tout juste quelles plantes elle devait éviter. Le reste lui était globalement inconnu. Elle continua.

"J'aimerais vous acheter des soins. Nous sommes bien loin de la capitale, et ma sœur souffre d'insomnies et de terribles maux de tête, depuis quelques jours. J'ai tenté de l'apaiser avec des tisanes, mais cela ne semble pas suffire. Je présume que vous saurez m'aider ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Dim 9 Nov - 16:35

Il ne répondit rien à sa demande. Il l'avait toujours appelé ainsi et le ferait sans doute à jamais. Il n'était pas si familier -quoique qu'on puisse dire de sa façon de s'exprimer- avec elle après tout. L'elfe ne venait le rendre visite que rarement et il ne connaissait pas grand chose d'elle mis à part son appartenance au Conseil des Mages, ses pouvoirs ainsi que l'existence de son fiancé qu'il n'avait jamais vu, mais dont Naira avait déjà parlé sans entrer dans de plus profonds détails. D'ailleurs, il en connaissait un peu plus, maintenant: elle avait une sœur.

Il la laissa parler sans l'interrompre, la regardant d'un œil pratiquement suspicieux, inquiet, en la voyant effleurer ses précieuses herbes et plantes, plissant le front, faisant ressortir les légères rides qui y avaient creusé des sillons.

"C'est bien d'votre faute. Vous v'nez toujours pour une même raison. Et vous r'partez toujours avec la même réponse."

Puis, il sembla à demi surpris. Lui acheter des soins? Ce n'était pas fréquent. Habituellement, "ses" patients se déplaçaient toujours à lui. Il trouva cette façon de faire quelque peu froide, mais il ne se plaint pas. Il tourna lentement les talons, puis commença à marcher vers sa chaumière, qui n'était d'ailleurs pas bien loin. Il ne l'invita pas à le suivre, sachant pertinemment qu'elle le suivrait.

"Quelles sortes?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Dim 9 Nov - 19:00

Cette fois, elle se laissa aller à un léger rire, discret, murmuré, se redressant et refermant plus soigneusement son manteau sur sa poitrine. Elle acquiesça, hocha la tête, sans vouloir dissimuler des faits qui étaient clairs dans leur deux esprits. Néanmoins, d'un charmant sourire, elle rectifia.

"Je n'aime pas être insistante. Je n'ai jamais cherché à forcer quiconque à suivre une voie qu'il ne désirait pas, et je connais de nombreux apprentis que je suis allée chercher en vain. Malheureusement pour vous, vous vivez dans ma ville natale et j'aime donc réitérer la proposition lorsque je viens vous rendre visite. Et pour être tout à fait honnête, le reste du conseil des mages m'y pousse également. Je peux vous assurer que je n'insisterai pas davantage dans le cas contraire. "

Elle le suivit par la suite effectivement, rabattant de nouveau sa capuche sur ses cheveux. A sa question, elle répondit de la manière la plus simple possible, ne désirant pourtant pas paraître impolie. Elle parla donc d'une voix douce.

''Je n'en sais rien. Je pensais que vous pourriez m'aiguiller : vous êtes herboriste, pas moi. Je n'ai aucune idée de comment la traiter.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Dim 9 Nov - 20:14

Eh bien, elle parlait beaucoup aujourd'hui. Elle habitait dans le coin. Il ne parla toujours pas tout de suite, écoutait ce qu'elle disait avec attention, même s'il semblait ne pas s'en soucier d'une miette. Il parla avec un certain détachement.

"Pourtant, vous l'êtes. Vous devriez dire à vos pairs que j'suis pas intéressé et que j'le serai jamais."

Malgré ses paroles dures, sa voix était posée. Ce n'était pas de sa faute après tout! Et il le comprenait. Il avançait lentement, balayant le sol de sa canne lorsqu'il était nécessaire de pousser une plus grande branche, ou certains cailloux. Il tourna la tête à demi lorsqu'elle avoua ne pas savoir ce qu'elle avait donné à sa sœur, incrédule.

"Vous n'savez pas ce que vous lui avez donné?" Un temps, retournant la tête pour regarder devant lui. "J'voulais juste savoir quel genre d'herboriste en herbe vous êtes allée voir avant moi." Puis, plus bas. "Tsk, quel amateur n'est pas capable de guérir une insomnie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Lun 10 Nov - 16:14

''Le suis-je, vraiment ?'' remarqua-t-elle avec une certaine bienveillance, se défendant à juste titre. ''Si j'avais été aussi insistante que certains de mes pairs, comme vous le dîtes si bien, je me serais passée de votre avis lorsque, tout jeune, je suis venue vous trouver. Rappelez-vous qu'on m'a blâmée d'avoir tenu compte de votre avis, et qu'on me blâme toujours d'en faire encore ainsi dans le présent – pour vous, ou d'autres. Beaucoup, chez les mages, sont d'avis que laisser des initiés dans la nature est un danger pour toutes les communautés. Mais je suis d'avis qu'il est d'un plus grand danger de forcer un enfant à suivre une voie qu'il n'a pas choisie. Néanmoins, je garde l'espoir que vous puissiez voir les choses autrement un jour, alors je réitère mes demandes. Est-ce un crime ? Je ne vous oblige pas à me répondre de manière affirmative. Je ne fais que vous remémorer que vous trouverez toujours votre place au sein du Cercle, si un jour, le cœur vous en dit.''

Elle enjamba, difficilement, à cause de ses atours, quelques branches et flaques d'eau ou de boue, relevant parfois le bas de sa robe pour se faire. Elle continua.

''Je sais, cependant, que votre place est toujours ici. De nombreuses personnes dépendent de vous à Whyrnam, je l'ai bien compris. J'aimerais qu'il en soit autrement et que des guérisseurs s'occupent aussi des campagnes, croyez-moi, mais il n'y a rien que je puisse y faire, par moi-même, du moins.''

Elle secoua doucement la tête.

''Je pensais que vous me demandiez quel genre de soin je devrais lui prodiguer. Si vous parlez des tisanes, nous n'avons vu aucun herboriste, réellement. Ma mère m'a assurée que les tisanes de romarin faisaient effet pour les maux de tête, et les tisanes de camomilles faisaient des merveilles pour l'insomnie. Cependant, je ne vois pas beaucoup d'amélioration, et je m'inquiète... Ma sœur est une personne fragile, vous savez. Je ne suis même pas certaine qu'un guérisseur serait à même de l'aider.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Lun 10 Nov - 17:17

Il grogna en l'écoutant. Elle n'avait pas besoin de se défendre autant! Et puis, ces histoires de Cercle le rendaient toujours de mauvaise humeur, sans trop comprendre pourquoi. Ce n'était qu'un regroupement de personne comme lui, après tout.

"Ça va, ça va. Vous l'êtes, mais pas tant que ça: c'est bon?"

Il ne fit aucune remarque sur le reste. Elle savait que son opinion de changeait pas. Du moins, pas avec des remarques aussi faibles. Après tout, il était vieux et ne vivrait sans doute plus pour bien longtemps encore. C'était inutile de le trainer jusqu'à la capitale pour mieux lui faire développer ses pouvoirs de divination. Probablement même qu'il ne survivrait pas le voyage! Bon, d'accord, c'était un peu exagéré, mais...
Parlant de voyage, ils arrivèrent bientôt à une chaumière cachée par la nature, mais sans doute aussi par sa construction. En effet, ronde, plutôt petite et basse, elle était principalement construite de bois clair, de feuilles et de paille séchée. Une fois tout près d'elle, il poussa une porte qui semblait lourde et entra à l'intérieur en jetant un regard derrière lui, derrière Naira, comme s'il avait eu peur qu'on les suive jusqu'ici, alors que la plupart des habitants de la région savaient très bien où il demeurait.

"Et qu'est-ce qu'il leur faudrait, pour qu'ils viennent en région? D'enseigner l'herboristerie à des personnes moins hautaines?" lança-t-il à la blague, même s'il semblait toujours sérieux.

À l'intérieur, c'était pratiquement une forêt. Des plantes en pot ici et là, des herbes et des fleurs séchées suspendues au plafond par des cordelettes blanches en coton. Une forêt, mais aussi une bibliothèque en elle-même. Il possédait plusieurs étagères remplies de livres poussiéreux aux reliures craquelées. Sa table de travail était en désordre avec plusieurs livres d'herboristerie d'ouverts, des feuilles éparpillées de la gaze et des bouquets d'herbes attachés ensemble. Sans déplacer ce fouillis, il déposa sa canne sur le côté de la table, puis en profita pour détacher sa cape ainsi que sa besace et les poser sur une vielle chaise de bois.

"Hm." fit-il trop simplement avant de se déplacer vers un pot, puis un autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Lun 10 Nov - 19:39

Elle ne fit qu'afficha un léger sourire, mais ne répondit pas à sa remarque à proprement parler. Manifestement, il ne désirait pas explorer le sujet davantage, ce qu'elle pouvait comprendre : ses paroles avaient eu un peu trop l'air d'un plaidoyer en sa faveur qu'elle ne l'aurait souhaité. Puis elle rectifia, obligeante, marquant des pauses lorsque nécessaire, lorsqu'elle réfléchissait au correct mot à employer, et avant même de se lancer dans ses explications.

''Les guérisseurs sont bien différents des herboristes. L'herboristerie est une science que je respecte, mais elle est incapable de prodiguer les soins que les guérisseurs dispensent. La magie est une arme bien plus forte contre maux et maladies. Même si elle ne suffit pas toujours... Mais elle est instantanée, ce qui lui est un avantage de taille. Vous devez l'admettre. Quoi qu'il en soit, les mages n'aiment pas s'isoler... Et les guérisseurs ne sont pas assez nombreux pour tous se rendre en campagne.''

Une fois arrivée à l'intérieur de la mansarde, l'apparente jeune femme se stoppa, restant debout dans un coin de la pièce pour laisser l'espace à son hôte, n'osant pas s'asseoir ou bouger plus que cela avant d'y avoir été invitée. Elle détailla simplement l'espace, qui pour tout dire, lui plaisait beaucoup. A voir tous ces livres, elle s'étonna de penser qu'il savait bien les lire, se demanda s'il ne s'agissait que d'un héritage, mais n'osa pas poser la question. Puis son regard se posa sur les livres ouverts. Il savait lire, sans nul doute, ce qui n'était pas si fréquent pour les demi, bâtards, provenant de milieux pauvres comme le sien. Elle-même avait appris à lire au sein du Cercle, mais sa mère en était incapable, et sa culture était entièrement orale. Elle ne fit que le regarder faire. Lui s'y connaissait mieux qu'elle, et elle ne voulait pas paraître impolie en interrompant ses recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Lun 10 Nov - 21:26

"Eh bien, c'bien parce qu'ils l'ont jamais fait." Un temps. "La capitale doit être vraiment déstabilisante. Mieux vaut le calme d'la forêt pour garder toute sa tête." Un sembla réfléchir pendant quelques secondes avant de s'avancer encore un petit peu plus loin. "Ça doit même être ça qui a indisposé votre soeur. Le stress de la ville."

Travaillant, concentré, il offrit pourtant un banc à son invitée, le seul ayant un petit coussin, probablement le même qu'il proposait toujours à ses patients.
Elle fit bien de garder cette pensée pour elle: probablement aurait-elle froissé le demi-elfe. Et ce même s'il ne savait pas très bien les lire, ne sachant que les bases, que les mots qu'il devait savoir. C'était sa maîtresse qui lui avait montré, lorsqu'il était venu chez elle. Elle lui avait dit que si tout ce qui était dans la maisonnette allait être un jour à lui, qu'il faisait mieux de savoir se servir de tout.
Se servant dans ses pots, puis ses armoires, il amena ses herbes et concoctions sur sa table de travail. Il fit quelques mélanges d'herbes, soigneux, méticuleux, coupant les tiges avec sa serpe, écrasant des feuilles dans un mortier, coupant la gaze et nouant de sa cordelette blanche. Ce ne fut pas bien long qu'il se retourna vers Naira, lui tendant un petit sac de toile, expliquant.

"Une tisane. Une vraie, cette fois. D'la valériane, passiflore et quelques autres choses. Les maux de tête doivent être liés, mais j'ai tout de même mis un p'tit quelque chose, à prendre juste si ça s'tasse pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 11 Nov - 14:48

''Peut-être bien.'' Admit-elle. ''Mais vous devez comprendre que beaucoup d'entre eux se trouvent chanceux de faire parti du Cercle. Beaucoup ont vécu des vies de misère et même d'esclavage lorsqu'ils étaient jeunes et beaucoup ne compte pas abandonner leurs privilèges au sein du Cercle. Qui plus est, nous ne sommes pas toujours appréciés en province. Cela en inquiète beaucoup.'' Elle se remit à sourire, puis secoua la tête. ''J'ignore quelle genre d'idées vous avez à propos de la capitale, mais ce n'est pas moins calme qu'ici, sauf peut-être sur les routes du marché. Il est vrai que Centremonde est plus peuplée, mais cela n'en fait pas une ville surpeuplée, ni bruyante. Et la vie est particulièrement paisible au sein du Cercle. Nous ne sortons pas beaucoup, nous avons un emploi du temps chargé, entre les classes et les corvées.''

Elle finit donc pas s'asseoir lorsqu'elle le lui proposa, attendit la fin des préparations, puis attrapa délicatement le petit sac en toile, hochant la tête.

''Je vous remercie d'avance, et je vous remercie de la part de ma sœur.'' Elle marqua une pause, puis s'enquit. ''Comment dois-je vous payer ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 11 Nov - 16:24

"P't-être parce que vous v'nez jamais en province, justement." Il grogna. "C'doit quand même pas être aussi calme qu'la forêt. Y'a trop de monde. Et c'est gris. Encore plus gris qu'aujourd'hui"

Il n'ajouta rien de plus, préférant même finir cette conversation ici. Cela tournait en rond en plus d'être plus que futile. Elle avait son opinion, et il avait le sien, et probablement qu'aucun ne changerait d'avis de sitôt.
Il eut l'air de réfléchir à sa question, mais sans doute devait-il savoir déjà la réponse. Après tout, elle n'était pas sa première cliente. Il avait pour habitude de toujours demander la même chose et ses patients qui avaient l'habitude de venir le voir connaissaient déjà les modes de paiement: Charles n'acceptait que très rarement la monnaie, surtout que la plupart des personnes venant ici n'étaient pas des plus riches. Elle ne l'intéressait pas, d'autant plus qu'elle ne lui servait pas vraiment. Le matériel pour ses soins? Il allait le chercher dans la forêt ou le faisait pousser en pot. Il lui répondit donc dans ce sens.

"J'accepte tout c'qui peut être utile. Les pièces l'sont pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 11 Nov - 19:10

Elle lui envoya un sourire curieux. A dire vrai, ses paroles, sa façon de voir, l'intriguaient. Elle s'enquit naturelle.

''Gris ? Je vous assure que ce n'est pas plus gris qu'ailleurs. Centremonde est vivante, colorée, même lorsque le ciel se couvre de nuages. Mais il est vrai qu'il est difficile de s'isoler dans la capitale, et que le calme de la forêt a quelque chose d'apaisant, de relaxant... Et ressourçant. Il m'arrive de sortir de la capitale pour m'y promener. Et j'ai toujours apprécié la semi-solitudes de mes voyages, comme les découvertes. Il est difficile d'obtenir des moments d'intimité dans un bâtiment où vivent des centaines et centaines de personnes.''

Et elle n'aurait su donner le compte exact, d'autant plus que les apprentis étaient plutôt rares, que certains refusaient, que des mages plus âgés décédaient... Pour ce qui est de son paiement, elle plaça un doigt sous son menton, semblant réfléchir, à peine quelques secondes, pourtant, puis elle proposa, aimablement.

''Désirez-vous nous rejoindre pour le repas ? Je pense qu'un repas chaud est un paiement honorable, et vous pourrez faire la connaissance de mes proches.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 11 Nov - 20:29

Elle parlait encore de ça? Il soupira, un peu agacé à vrai dire, mais il lui répondit tout de même. Il n'y avait pas de raison qu'il se fâche ou quoi que ce soit, après tout. Il était un adulte... Non?

"Bien sûr qu'c'est gris." Du moins, c'est ce qu'il pensait, puisqu'il n'avait jamais voyagé jusqu'à la capitale. "Ne m'dites pas qu'il y a autant de nature qu'ici, parce que je vais probablement pas vous croire. D'ailleurs, j'comprends pas comment les herboristes de la capitale font pour travailler."

Sa proposition le prit de court. Lui? Venir partager un repas chez sa famille? À vrai dire, c'était tentant, mais aussi terriblement gênant. Après tout, il ne la connaissait elle-même que très peu. Alors partager un repas avec autant d'inconnus? Surement pas! Visiblement indécis et même suspicieux, il chercha une réponse pendant de trop longues secondes.

"C'est que... J'peux pas me déplacer très loin..." Il désigna sa canne posée près de son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 12 Nov - 19:10

''Ce n'est pas aussi naturel et aussi sauvage qu'en province, c'est vrai, néanmoins, nous avons aussi nos belles forêt, et beaucoup d'agriculture. C'est vrai qu'ils doivent s'éloigner un peu, mais les herboristes se portent très bien. Beaucoup d'entre eux ont des cultures personnelles, aussi. Et le Cercle en possède une dans l'enceinte des murs. Vous voyez, tout est réfléchi, pensé.''

Elle lui sourit par la suite avec bienveillance. Elle comprenait bien que la proposition le gênait.

''Je ne vous force absolument pas à accepter, si cela vous embarrasse, néanmoins, nous n'habitons pas si loin. Une dizaine de minutes de marche, tout au plus. Si vous préférez, je pourrais vous amener des fruits. A moins que vous n'ayez des travaux de menuiserie qui vous préoccupent ? Thybalt se ferait un plaisir de vous aider. Le choix vous appartient.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 12 Nov - 19:35

"Reste qu'c'est pas naturel." fit-il simplement.

La conversation allait maintenant être close? Pour ce qui est du reste, il semblait toujours indécis, ne fixant pas la jeune femme comme il l'avait fait jusqu'alors. Il grogna.

"Ça m'embarrasse pas! C'est juste que..." Juste que quoi? "J'voulais pas vous retarder."

Il acceptait, c'est ça? Il fit semblant de ne pas être intimidé, faisant le fier. Ah, un repas chaud! Il ne mangeait que ce qu'on lui donnait et pour le moment, les cultures n'ayant pas été bien bonne pendant l'été, il se contentait de peu de variété. Et puis, Naira semblait aisée: quel genre de repas l'attendait? De la viande et du pain moelleux? Il est vrai que les autres personnes présente l'intimiderait, mais... Il n'avait qu'à ne pas trop se mêler à eux, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 25 Nov - 18:54

Elle ne répondit cette fois qu'un sourire. Il est vrai qu'elle était peut-être un rien insistante, aujourd'hui : elle n'avait pas su quand s'arrêter sur le sujet. Manifestement, il ne changerait pas d'idées. Mais elle jugeait que si elle en faisait de même, elle avait plus de raisons de s'en tenir à son argument : elle, l'avait vue, la capitale, plus d'une fois. Elle doutait qu'il y soit jamais allé. Par la suite elle répondit en secouant poliment la tête.

''Vous ne me retardez pas.'' Et puisqu'elle-même était incertaine de sa réponse, elle se dirigea vers la porte lentement, mais lui envoya un nouveau regard, dubitative. ''Dois-je comprendre que vous acceptez la proposition ? Il y a toujours assez pour un couvert de plus.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 25 Nov - 19:26

Si il ne la retardait pas, alors ça allait. Après tout, il ne voudrait premièrement pas la ralentir avec sa vitesse de vieil homme des bois! Elle devait être habituée aux vitesses de marche de la ville: rapides.
Lorsqu'elle se déplaça vers la porte, il se dépêcha -du moins, vite pour le demi-elfe- d'aller reprendre sa cape, mais ne s'encombrant pas de sa besace ni de sa serpe. Il n'allait pas cueillir des herbes dans les bois après tout. Il se retourna vers Naira que lorsqu'elle lui parla. Comme seule réponse, il hocha pratiquement timidement. Une fois bien habillé, il se redirigea vers son bureau et reprit sa canne de bois. Claudiquant, il s'avança vers l'elfe: il était prêt à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Dim 30 Nov - 19:09

Si les vitesses de marche de la ville eussent été rapides, peut-être fût-elle habituée. Cependant, la vie au sein du Cercle était lente et sans aucune précipitation. Qui plus est, les nobles femmes, avec leurs longues robes et leurs parures, n'étaient guère habituées à la course.
Elle l'attendit patiemment auprès de la porte de sortir, puis le laissa la suivre. L'habitation de la famille elfe se trouvait en périphérie de la ville, près des cultures fruitières, et c'est ainsi qu'elle ne se trouvait pas si éloignée de celle de l'homme. Elle avait été fournie à la famille par leur maître, le seigneur de Whyrnam. Comme la majorité des seigneurs, il ne payait ainsi pas ses travailleurs : il leur fournissait le gîte, les protégeaient derrière les murs du château fort lorsque nécessaire, percevait un pourcentage des récoltes assez élevé, puis la famille et les autres employés disposaient du reste comme ils l'entendaient. Chacun possédait sa petite parcelle des vergers... si possédait était un mot approprié dans cette situation. Ils en mangeaient la plupart, en échangeait d'autres contre des denrées différentes et diverses, des légumes, et parfois de la viande, mais aussi en vendaient. Ainsi, si le demi-elfe espérait une abondance de viande, il serait sans aucun doute surpris. Naira était aisée, oui – mais sa famille l'était beaucoup moins. La seule chose que Naira avait pu ramener de la capitale était quelques spécialités pâtissière à servir au dessert ; des brioches de frangipane et des biscuits aux amandes.
La maisonnette était en bois, ce qui était d'un luxe rare chez les familles les plus pauvres, mais il était vrai que Whyrnam était moins hétéroclite que beaucoup d'autres villes dans les terres de Cennestre, et que le bois s'y trouvait en abondance.  Un fumet appétissant de légumes de saison mijotés s'échappait des fenêtres – de simples trous pour laisser passer la lumière, qu'on comblait d'une toile lorsque les temps se faisaient plus frais ou la nuit tombée – et Naira toqua à la porte pour s'annoncer, mais n'attendit pas une seule réponde pour entrer. La pièce principale, plutôt étroite, disposait d'un coin où réchauffer la nourriture et d'un autre avec une table, servait à la fois de salle à manger et de salle de séjour, et ils possédaient une grande chambre. Les invités couchaient avec les parents, aucun autre choix possible. La vie était bien différente de celle que Naira menait à la capitale. La toilette se faisait évidemment en extérieur.  
Elle apostropha chacun d'un petit mot de créole elfique, un sourire doux aux lèvres. Sa mère et sa sœur étaient toutes les deux aux fourneaux, la plus jeune semblait pâle et fatiguée. Les deux hommes, le beau-père de Naira et son fiancé, se trouvaient tous les deux à table et jouaient avec des dés d'os. La mère de Naira lui ressemblait pratiquement traits pour traits ; si ce n'est que ses yeux étaient d'un bleu exquis, et ses cheveux plus bruns que noirs. Elle avait le même air maternel sur le visage, mais plus de rides et les membres plus fatigués. Sa robe était modeste : une robe brune de coton surmontée d'un tablier anthracite. Le beau-père, lui, possédait des cheveux noirs et des yeux incarnats, comme sa fille, Fäna, habillé entièrement de noir, de la chemise aux bottes. Il était plus pâle que sa femme, et aussi plus jeune, mais la différence pouvait difficilement être perçue grâce à leur sang elfique.
Tous se retournèrent vers l'elfe et son invité. La mère parla en premier, tout sourire, en créole.

''Bonsoir, Naira. Qui est ton invité ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Lun 1 Déc - 16:50

Un peu fatigué, même après cette courte marche, Charles fut heureux de voir se dessiner la maisonnette des parents de Naira. Du moins, c'est ce qu'il supposait, remarquant ses pas sûrs devant elle, et même imperceptiblement plus rapides, comme si elle avait été pressée de revoir les siens. Il continua à la suivre avec peine, cahin-caha, jusqu'à la porte où il fut heureux de s'arrêter. Il aperçut seulement alors le délicieux fumet qui flottait dans les airs. Il salivait déjà: cela faisait trop longtemps qu'on ne lui avait pas servit un repas chaud.
Une fois entré, il rabaissa le capuchon de sa cape pour jeter un oeil circulaire à la pièce où il se trouvait enfin. La maisonnette était petite et franchement différente de ce qu'il avait pensé. Ses parents n'étaient donc pas aisé, malgré les airs de richarde qu'elle avait, par ses parures, mais aussi certains de ses airs et même la qualité de son langage. D'ailleurs, qu'est-ce qu'elle disait? Chacun des mots qui sortaient maintenant de sa bouche lui semblait étrangement familier, mais aussi très éloignés de lui. Comme ne sachant pas comment se comporter, il ne parla pas, restant immobile près de la porte, jetant un regard à chacun des personnes présentes, saluant d'un trop bref hochement de tête ceux qui croisaient son regard et qui le soutenait trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 3 Déc - 19:35

Naira fit rapidement les présentations. Fäna resta aux fourneaux sans réellement saluer le nouvel arrivant plus que d'un signe de tête – cela suffisait, n'est-ce pas ? Elle, n'avait pas envie de côtoyer des gens de l'extérieur, aujourd'hui- et Naira répondit donc à sa mère, toujours en créole.

''Mère, voici Charles. C'est ce fameux herboriste dont je te parle parfois.''
''Oh ! Enchantée. Vous restez dîner, donc ?''
''Disons que je lui dois un repas chaud. Un gage de ma gratitude.''

Elle tendit à sa mère ce que l'herboriste lui avait donné, lui indiquant de les mettre de côté, pour le moment, mais que cela soulagerait Fäna. Elle se retourna ensuite vers l'homme qui n'avait pas bougé. Les deux autres individus masculin de l'assemblée l'avait déjà salué d'un geste, et d'un sourire poli en ce qui concernait le plus jeune des deux. Naira retira son propre manteau de sur ses épaules, puis remarqua, en langue commune

''Vous pouvez allez vous asseoir, Charles.'' Elle ajouta, presque aussitôt. ''Vous ne parlez pas l'elfique. N'est-ce pas ?''

Il semblait si perdu qu'elle ne pouvait trouver d'autre explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mer 3 Déc - 20:00

Charles ne bougea toujours pas, se contentant d'être aux aguets, pratiquement aussi vif qu'un animal sauvage. Il était à l'aise lorsqu'on venait le voir chez lui, tranquille, mais ici... C'était une autre paire de manche. Il ne connaissait pas bien les environs -il s'éloignait rarement de sa maisonnette si ce n'est que dans la forêt, pour trouver des herbages plus rares-, et ne connaissait pas ces gens. Il était vrai que c'était la famille de Naira, mais... Il avait, stupidement à son sens, un mauvais pressentiment. Par habitude, il plongea la main dans une petite poche de lin accrochée à sa ceinture pour en sortir une feuille de menthe poivrée qu'il porta discrètement à sa bouche, la mâcher de la même manière.
Il comprit que la "jeune" elfe parlait de lui à sa... Mère? Il avait entendu son nom parmi les mots qu'il distinguait mal et ne comprenait de toute manière pas.

Sa remarque lorsqu'elle revint vers lui le fit légèrement se renfrogner. Évidemment qu'il ne parlait pas l'elfique! Il ne connaissait qu'une seule langue; celle qu'il parlait! Et celle des herboristes, si seulement c'en était une véritable... Il grogna doucement.

"Et pourquoi j'le parlerais aussi."

Il n'ajouta rien, attendant qu'on lui demande son manteau, incapable de tenir le lourd vêtement en plus de se tenir avec sa canne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naira Órinn
Membre du Conseil des Mages
Membre du Conseil des Mages
avatar

Féminin Relations : Fäna Órinn (demie-soeur), Thybalt Stanes (Fiancé)
Messages : 31

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Lun 15 Déc - 21:22

Fäna prit assiettes et couverts et se décida finalement à mettre la table, interrompant les deux hommes dans leurs jeux. Thybalt se leva alors pour l'aider, la débarrassa d'une moitié des assiettes pour les placer lui-même. Son père, en revanche, resta assis. Naira lui lança cette fois un sourire plus embarrassé. Elle avait l'impression de s'être avancée vers des histoires et des affaires qui ne la concernaient guère. Elle s'excusa.

''Pardonnez-moi, je pensais que... Enfin, vous êtes un demi, n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, chacun parle la langue commune. Nous nous abstiendront d'en utiliser une autre, voilà tout. Donnez-moi donc votre manteau et allez vous asseoir, je vous en prie.''

Les préparations déjà terminée – Naira était décidément ponctuelle, ou chanceuse -, et la table mise, la mère des deux plus jeunes elfes amena la marmite de ragoût à table. Aucun dessous de plat pour protéger le bois, qui montrait quelques difformités et nuances de couleurs après les nombreux repas. Naira, une fois le manteau de son invité accroché là où il se trouvait de la place, alla s'asseoir aux côtés de son fiancé, déposa un baiser sur ses lèvres avant de lui susurrer une simple formule d'usage, un mot doux, l'équivalent d'un ''je t'ai manqué ?'' en elfique. La matriarche se tourna vers son invité. Elle avait bien entendu que la langue commune était de mise et parla donc en celle-ci.

''J'espère que vous aimez le ragoût de légumes.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Werbeám

avatar

Masculin Messages : 61

MessageSujet: Re: Routine interrompue   Mar 16 Déc - 13:41

Toujours un peu de mauvaise humeur, Charles n'argumenta pas beaucoup sur ce fait. Parce qu'il était un demi, il devait absolument savoir le comprendre? C'était stupide. Mais aussi stupide de se fâcher pour une simple boutille. Il avait été élevé que par des humains, d'où pourquoi il se considérait peu comme étant un elfe, même à demi. La race ne faisait pas de lui quelqu'un de plus important ou non. S'il avait pu croiser les bras, il l'aurait fait -il se tenait toujours aidé de sa canne-. Il tourna légèrement la tête avant de soupirer vivement, un peu impatient. Il fit un signe de la main, comme pour lui prier de passer à autre chose, qu'il ne lui en voulait pas. À la suite de ses paroles, cependant, il ne se fit pas prier. Se tenir longtemps debout dans bouger lui était quelque peu difficile, surtout avec son lourd manteau sur les épaules. Il le détacha, le retira d'un mouvement d'une seule main tremblante -n'avais-je pas déjà dis qu'il était lourd?- et le lui tendit. Il ne se fit ensuite pas prier une seconde fois pour s'asseoir là où on le lui indiqua.

Il en profita pour observer un peu plus les habitants de la demeure de façon subtile, un peu mal à l'aise. Il recommença son petit manège. Presque distraitement, il alla chercher une feuille de menthe poivrée de sa bourse et la mena à sa bouche pour la mâcher. Il en sursauta presque lorsqu'on amena la marmite sur la table. Charles y jeta aussitôt un oeil: qu'est-ce que c'était? Mais il n'eut pas le temps de la contempler longtemps que l'hôtesse lui posa une question. Il en resta un peu pris de court. Le ragoût de légumes? Il n'y avait donc pas de viande ici, apparemment. Tant pis. Au moins, il avait un repas chaud, et, selon le fumet, probablement délicieux. Il lui répondit sans trop la fixer, trop simple.

"Tout m'va."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Routine interrompue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Routine interrompue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Du nouveau, routine habituelle... (pv Lolipop)
» Attente. Spleen. Routine. Ennui. Quotidien. Monotonie. Torpeur.
» Rien qu'une petite mission de routine en territoire ennemi. [Pv : Soul & Howard]
» Une simple mission de routine... ou pas. [+18]
» La routine a Mahora ? Jamais d'la vie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Cennestre :: Terres de Cennestre :: Montagnes de Feu :: Whyrnam-
Sauter vers: